Energie plus chère : le centre aquatique ferme

0
133

« Chers usagers, c’est avec regret que nous nous retrouvons dans l’obligation de fermer temporairement le centre aquatique à compter de ce lundi 5 septembre à cause de la crise énergétique. En espérant vite pouvoir vous retrouver. » Le centre aquatique des Tritons, géré via une DSP (délégation de service public) par le groupe Vert Marine, a fermé en urgence, tout comme une trentaine d’autres sur les 90 établissements dont Vert Marine s’occupe. Le personnel est placé en chômage partiel.
Le délégataire précise que son budget énergétique annuel est passé de 15 à 100 millions d’euros, soit « la totalité du chiffre d’affaires annuel de l’entreprise ». Si cette hausse était impactée sur le prix d’entrée, celui-ci serait multiplié par trois. Le groupe en appelle « aux instances locales et gouvernementales afin de prendre les décisions nécessaires et inédites pour revenir à des coûts supportables pour répondre à cette crise urgente ».
Le président de la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura n’est pas surpris. Clément Pernot souhaite que le gouvernement trouve une solution rapide pour faire face à ces hausses de l’énergie qui mettent en danger nombre d’entreprises.