Elections législatives : on prend les mêmes et on recommence ?

0
189

Au soir du premier tour, tous les candidats sortants (ou leurs successeurs) sont en position favorable pour l’emporter dimanche prochain. Cela dit, l’excellent score de la NUPES, qualifiée au second tour dans toutes les circonscriptions du département, pourrait susciter des émules et occasionner une ou deux surprise(s)…

Dans la première circonscription où l’abstention s’élève à 47,29%, Danielle Brulebois (Majorité présidentielle) bénéficie d’une avance confortable grâce à ses 36,74 % sur Anthony Brondel (NUPES) et ses 28,4%.
Thomas Bouhali (RN), avec 21,9 % des voix est éliminé, de même que Benjamin Marraud des Grottes (LR) : 7,67% et Johanne Morel (DVG) : 1,69%.
Le report de voix des battus pourrait ainsi jouer les trouble-fête.

Dans la deuxième qui affiche une abstention de 50,34%, Marie-Christine Dalloz (LR) arrive en tête avec 30,02% des voix. Suit Evelyne Ternant (NUPES) avec 24,51%.
Delphine Gallois Jobez (Majorité présidentielle) avec 18,6%, Garance Houthoofd (RN) avec 17,06%, et Jérôme Linda (DVD) avec 4,14% ne pourront se maintenir au second tour.
Marie-Christine Dalloz parviendra-t-elle à enchainer un quatrième mandat consécutif ?

Enfin sur la troisième circonscription qui enregistre 48,1% d’abstention, la candidate LR Justine Gruet se place en première position avec 25,62%, mais talonnée par Hervé Prat et la NUPES avec 24,84%.
Suit juste derrière Aurore Vuillemin-Plançon (RN) avec 23,15% puis Anne-Colette Prost (Majorité présidentielle) avec 14,99%. Rim El Mezoughi obtient quant à elle 4,45%.
Là encore, le report de voix pourrait vraisemblablement arbitrer la décision finale.