Lons-le-Saunier. Élections européennes : Pierre Jouvet à Lons pour la liste « Réveiller l’Europe »

Le socialiste Pierre Jouvet est venu faire étape dans le Jura pour défendre les couleurs de la liste portée par Raphaël Glucksmann en vue des élections européennes du 9 juin prochain.

0
357
Tractage et échanges sur le marché.

Les élections européennes du 9 juin approchent à grands pas et jeudi 18 avril les socialistes jurassiens ont reçu le soutien de Pierre Jouvet, figurant à la troisième place et porte parole de la liste  « Réveiller l’Europe » (PS) (Place Publique) conduite par Raphaël Glucksmann.

Une campagne en « hyper proximité »

Accompagné de Willy Bourgeois, 1er secrétaire fédéral et de militants, Pierre Jouvet a arpenté les allées du marché de Lons-le-Saunier.

Pierre Jouvet le concède volontiers, le scrutin européen n’est pas celui qui passionne le plus l’électorat. « Il faut expliquer aux gens que l’Europe c’est avant tout des sujets concrets de leur quotidien, avec beaucoup de pédagogie et faire une campagne en hyper proximité avec des déplacements dans la France, des petites villes qu’on ne voit pas assez dans le débat. »

Retour d’une souveraineté économique

Pour Pierre Jouvet, l’Europe doit retrouver la maîtrise de son économie : «  Jusqu’en 1995 et Jacques Delors, l’union européenne était conduite par la gauche, aujourd’hui elle est dirigée par une coalition de droite libérale, avec Mme von der Leyen et ses alliés, ils ont ouvert notre économie aux quatre vents du monde, L’Europe doit retrouver une souveraineté économique. »

Sur l’agriculture, Pierre Jouvet déplore une mauvaise répartition de la part de l’union européenne des fonds de la PAC (Politique Agricole Commune). « Cet argent allait en direction des grosses exploitations céréalières au détriment des petites ! » selon lui une meilleure répartition aurait évité la récente crise agricole.

Le vote utile à gauche

Donnée en tête à gauche dans les sondages récents, la liste de Raphaël Glucksmann entend être celle du vote utile. « Nous sommes à la fois un vote de sanction contre Emmanuel Macron et utile face à l’extrême droite » défend Pierre Jouvet. « C’est une liste pro-européenne de Gauche mais qui souhaite réorienter en profondeur l’Europe. »

Mobilisation sur le terrain

Pour les militants, l’heure n’est pas au répit, ils comptent intensifier leur présence sur le terrain. « Nous allons multiplier ce type de mobilisation, notre électorat était en attente, à nous de toucher le plus de monde » indique Willy Bourgeois qui prépare avec ses troupes une réunion publique le vendredi 31 mai à Dole.

A suivre…