Éditorial

Fin août

159

On devrait rompre en cette fin août,
On devrait caler notre cadence,
Sur celle des amours de vacances,
Qui entre naufrage et déroute,

Nous laissent perdus face aux doutes
Nos égarements, leurs conséquences
Nos sentiments, leurs défaillances
Toutes ces promesses dissoutes.

On devrait rompre en cette fin août,
Juste à quelques jours de septembre,
Avant que ne reviennent nous prendre
Ces habitudes qui nous encroûtent.

Avant que les brumes matinales
Annoncent le déclin du zénith
Ce renoncement à la poursuite
D’une romance trop idéale.

On devrait tout stopper ici,
Seulement garder les bons souvenirs
L’exaltation, l’amour, les rires,
Quelques images adoucies.

Pour nourrir notre prochaine histoire,
Un énième champ des possibles
Se redécouvrir disponible
Le temps d’un passage transitoire.

On devrait rompre en cette fin août
Cette semaine où tout bascule
Où les plages pâlissent, préambule,
A cette rentrée que l’on redoute.

Nous voilà perdus face aux doutes
Nos égarements, leurs conséquences
Nos sentiments, leurs défaillances
Puisque nos promesses sont dissoutes.