Dole : opération de nettoyage « Plus Belle Ma Ville »

Samedi dernier, la municipalité a organisé l’opération nettoyage de printemps de la ville.

0
70
Tous pour le nettoyage de printemps.

Pour ce faire dès 9H30, des enfants et des adultes bénévoles se sont réunis à l’Hôtel de Ville pour un accueil café. Après ce petit pot convivial, des groupes sont constitués et se voient attribuer un secteur de nettoyage et un référent de groupe ; des gants, sacs poubelles et pinces sont distribués et les consignes de sécurité sont données. C’est parti pour 2 heures de nettoyage !
Les personnes sont motivées et d’ailleurs Ana, 10 ans pense « c’est vraiment très important de participer à nettoyer la nature car c’est aussi respecter les animaux. Je trouve que la nature est sale et je veux la nettoyer. Moi, je ne jette pas les déchets dans la nature et je dis à mes amis de ne pas le faire. » Sa maman Alexandrina confirme en rajoutant « le nettoyage apporte une forme de visibilité sur l’état de notre environnement dont nous sommes responsables. Moi j’inculque à mes enfants ce respect de la nature, aussi, mener des actions ponctuelles comme celle-ci peut être vraiment efficace, même si ce respect doit être poursuivi au quotidien ».

Une action éducative et citoyenne

Plusieurs familles sont présentent et impliquées comme peut l’être Elise, 11 ans, qui est au Conseil Municipal des enfants de la ville de Dole et Chargée de la commission environnement. Elle précise « ce qui est important pour moi c’est d’éliminer les déchets et de faire le tri dans ce qu’on jette. A la maison nous trions. Au Conseil Municipal des Enfants nous avons proposez de faire deux nettoyages par an ; c’est un projet. » .
Et le papa d’ajouter « à la maison nous avons mis en place un compost et tous les produits organiques y sont systématiquement jetés. Nous intéressons aussi nos enfants au tri des déchets. »
Ces deux familles et beaucoup d’autres ont souhaité ce jour, être actrices en menant un temps de nettoyage de leur ville. Belle action éducative et citoyenne !