Dole. Il y a 130 ans dans le Jura… Se prendre un coup d’arrosoir

0
331

Semaine du 9 au 15 mai

Pour quiconque manque d’imagination, les faits divers sont une source inépuisable d’exemples improbables. Et quoi de plus improbable que de se prendre… un coup d’arrosoir ?

C’est la triste expérience que fit un enfant de 12 ans il y a 130 ans dans le Jura, et plus précisément à Dole. Charles Butoins était tranquillement assis sur les escaliers de la rue Pasteur quand soudainement, une femme le frappa et le blessa gravement à l’aide d’un arrosoir. « Des soins lui ont été prodigués par le docteur Gagey à la pharmacie Nief », poursuit l’auteur de l’article.

Avant cette agression, la femme avait « porté des coups sans provocation » à une autre femme. Un procès-verbal fut dressé pour ivresse et tapage. Elle fut condamnée à 16 francs d’amende pour le délit et à 5 francs pour la contravention d’ivresse.

 

Le Petit Comtois, 14 mai 1892, numéro 4097, page 3. & Le Petit Comtois, 25 mai 1892, numéro 4108, page 3.