Dole. A quoi servira le nouveau bâtiment Cours Clemenceau ?

Avec une livraison prévue au primtemps 2024, ce nouveau bâtiment abritera plusieurs cabinets médicaux, des agents du département et des logements neufs à deux pas du centre ville.

0
3352
La fin des travaux approche sur le Cours Clémenceau

Activité médicale, tertiaire et immobilière s’installeront prochainement dans ce bâtiment Cours Clemenceau. Portés pas la société d’économie mixte SEDIA, les travaux devraient prendre fin en janvier et l’installation des services est prévue au printemps 2024 pour une enveloppe globale de 6.73 millions d’euros.

Un rez-chaussée dédié à la santé

Un bâtiment conçu pour devenir polyvalent où plusieurs services se partageront près de 3000 m2 de surface totale. Le projet prévoit de consacrer le rez-de-chaussée aux professions médicales avec l’installation d’un kinésithérapeute, ostéopathe, médecin généraliste mais surtout, et à Dole le manque est cruel : Des nouveaux dentistes et orthodontistes. Une nouvelle forcément positive tant les délais d’attente s’allongent pour un rendez-vous…

Jean-Baptiste Gagnoux : « Ce bâtiment répond à un besoin important sur le territoire »

Jean-Baptiste Gagnoux a visité le chantier le lundi 23 octobre

Un futur pôle de santé qui réjouit le maire de Dole, Jean-Baptiste Gagnoux, conscient des besoins « ramener des nouveaux professionnels de santé est une attente forte de la population, ce site répondra à un besoin important. »
Une mission facilitée en donnant la maîtrise d’ouvrage à la SEDIA « forcément en tant que société d’économie mixte, la SEDIA a un contact privilégié avec les collectivités, la relation était étroite et nous nous sommes mis d’accord sur un certain nombre de choses, » des préoccupations municipales entendues par la SEDIA.
Quand il s’agit de faire venir des nouveaux médecins, l’élu et ses équipes n’auraient pas hésité à passer quelques coups de fil « des discussions sont en cours pour faire venir des généralistes » glisse le maire.

L’installation d’agents du département

Dans les étages supérieurs, les ouvriers s’activent également : 800 m2 seront prévus pour installer les agents du conseil départemental du Jura et son service solidarité actuellement situé aux Mesnils-Pasteur, d’autres activités tertiaires prendront place : un notaire, de la téléphonie et un assureur. Le tout sera couronné au dernier étage par trois appartements de type T1 T2 et T3, des logements avec une vue directe sur la collégiale de Dole.
Le sous-sol abritera 35 places de stationnement. Le bâtiment passé sous le coup de crayon de l’architecte Serge Roux prendra la forme d’un U avec en son centre, un patio paysagé.