Dole & Région. Dole 2030 : une association participative de soutien à la municipalité

Fédérer les soutiens et recueillir leurs ressentis de terrain. Tel est le but de la démarche.

0
724
Alexandre Douzenel et Maryline Mirat.

Ce sont les deux co-présidents, Alexandre Douzenel et Maryline Mirat, qui se sont chargés d’officialiser à la presse la naissance de l’association Dole 2030.
« C’est une association de réflexion, de débats, d’échanges, surtout de perspectives sur la ville de Dole, puisque nous sommes en projection vers l’avenir, d’où son nom », explique Maryline Mirat précisant clairement que « c’est une association de soutien à la majorité municipale conduite par Jean-Baptiste Gagnoux ».
En réalité, la démarche émerge de la municipalité elle-même qui escompte par ce biais recueillir les retours de son action et les attentes des Dolois et habitants du Grand Dole (la cité de Pasteur restant la ville-centre de nombreux habitants extérieurs qui travaillent et/ou consomment à Dole), réunissant ainsi ceux qui les encouragent, afin de les associer aux prochaines orientations.
« On réunit des gens qui se reconnaissent dans nos projets, mais l’idée serait de s’affranchir des lignes politiques », tempère cependant l’adjointe chargée de la transition écologique et de l’enseignement supérieur.

Toucher un nouveau public

« Il s’agit de fédérer nos soutiens, mais surtout de recueillir leurs ressentis lors de différents événements annuels avec des formules nouvelles, ludiques, des événements originaux qui sortent du format habituel d’un simple discours avec des personnes assises qui écoutent pendant une heure. Nous espérons ainsi toucher un nouveau public qui n’est pas forcément adepte des réunions politiques ou des rendez-vous institutionnels, comme les jeunes ou les quadragénaires », détaille quant à lui Alexandre Douzenel.
« Nous invitons tous ceux qui soutiennent le projet de la majorité municipale à adhérer à Dole 2030, c’est gratuit ! Une newsletter va être mise en place et cela permettra à ceux qui le souhaitent d’être conviés à nos différents événements », précise l’adjoint chargé de l’évènementiel, de l’animation, de l’innovation et du numérique.

Soirée de lancement, le 25 avril au Manège de Brack

Et pour débuter en beauté, la soirée de lancement et de présentation au grand public s’opérera ce jeudi 25 avril, à 19 h, au manège de Brack sur le thème « Que manque-t-il à Dole ? ».
« Tous les gens qui encouragent et soutiennent la majorité y sont les bienvenus. Chacun pourra s’exprimer en toute liberté et faire remonter ses doléances aux élus quant aux perspectives des grand projets de territoire. »
C’est justement afin de recadrer les compétences territoriales qu’interviendra préalablement Gil Avérous, maire de Châteauroux et président de Villes de France.
L’occasion probablement d’évoquer, en connaissance de cause, les problématiques récurrentes d’une ville se situant dans la strate des 20 000 à 30 000 habitants, et d’y répondre en proposant des exemples de stratégies de long terme concluantes.
« C’est intéressant de le faire intervenir sur sa vision des villes moyennes. Lui exposer quelles difficultés nous rencontrons, lui demander quelles projections pouvons-nous espérer. Et décliner cela sur la ville de Dole en laissant la parole au public », observent les deux élus.
Après cette première soirée, une deuxième suivra, probablement en extérieur durant l’été.
Est-ce une manière de communiquer en terrain conquis ou d’incorporer réellement un peu de démocratie participative aux potentiels angles décisionnels d’une majorité qui, voyant se succéder les démissions de ses opposants, n’a jamais semblé aussi confiante quant aux prochaines échéances électorales ?
A suivre…

 

 

Lien vers la page Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=61555753711245

Rendez-vous ce jeudi 25 avril à 19 h au Manège de Brack pour la soirée de lancement sur le thème « Que manque-t-il à Dole ? ».