Dole : 2024 sera l’année des 30 ans de l’Atelier Pasteur

Plus de 50 personnes ont assisté à l'hommage de Louis Pasteur ce mercredi 27 décembre, jour anniversaire de la naissance du scientifique. Un dépôt de gerbes a été effectué devant le monument au passage de l'abreuvoir.

0
744
Plus de 50 personnes ont participé à cet évènement commémoratif.

Il y avait du monde aux abords de la maison natale de Louis-Pasteur ce mercredi 27 décembre, jour de l’anniversaire de sa naissance en 1822.

A 18 heures, plus de 50 personnes se sont réunies autour du monument situé passage de l’abreuvoir, des gerbes de fleurs ont été déposées au nom des municipalités Doloises et Arboisiennes en présence de plusieurs élu(e)s du territoire : Justine Gruet députée, Dominique Lonchampt, conseiller régional, Isabelle Mangin, première adjointe au maire de Dole et Cathy Bugada, première adjointe au maire d’Arbois.

« Dole possède son savant »

Dans son discours, Michel Maublanc, le président de la société des amis de Pasteur, créée en 1927, a tenu à rappeler combien le scientifique a marqué son époque par ses travaux et d’une certaine manière rendu fier son département de naissance.

Quelques instants plus tard, tous les participants ont été invités à écouter l’intervention d’Alain Marchal, président honoraire de la société des amis de Pasteur, devant un auditoire attentif. Ce dernier a présenté une rétrospective « Atelier Pasteur, 30 ans déjà! » un retour qui intervient quelques jours avant 2024, année qui marquera les 30 ans de l’Atelier Pasteur créé en 1994. Une initiative qui chaque année permet de faire découvrir la science aux scolaires venus de différents établissements de la région.

Dans son discours, Stéphane Champanhet, conseiller départemental, représentant Jean-Baptiste Gagnoux, président de l’EPCC Terre de Louis-Pasteur, excusé, rappelle :
« Dole peut s’enorgueillir d’avoir son savant, peut-être une des personnalités les plus connues au monde »
De son côté, Franck David, vice-président du département a souligné : « la complémentarité des deux musées de Dole et Arbois » tout en glissant une petite indiscrétion : « Je crois savoir que le maire de Dole à très prochainement rendez-vous avec la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) pour connaître le devenir du musée à la maison natale. »

A suivre…

 

Jean-Phillipe Lefèvre, conseiller municipal en charge des affaires culturelles a déposé une gerbe.