Lons-le-Saunier & Région. Deux policiers jurassiens distingués

C’est la mutuelle des forces de sécurité en France, la MGP, qui a souhaité les récompenser pour leurs actes remarquables. Il s’agit de Jean-Etienne et Yann, médaillés pour leur engagement avec l’association Rose.

0
501
Yann et Jean-Etienne ont été médaillés pour leur engagement au sein de l'association Rose. Crédit photo : François Escriva.

Lors de la troisième cérémonie des médailles de l’engagement, la mutuelle MGP a récompensé 36 policiers pour leurs actes remarquables réalisés dans l’exercice de leurs fonctions ou hors service.

Dans la catégorie « Tendre la main »

Parmi eux, deux policiers de Lons-le-Saunier ont été médaillés dans la catégorie « Tendre la main » pour leur investissement au sein de l’association Rose qui récolte des fonds pour les enfants malades hospitalisés. Il s’agit du papa de Rose, Jean-Etienne, et de son collègue Yann.

Jean-Etienne, brigadier-chef et pompier volontaire, rappelle la création de l’association Rose en 2015. « Ma fille Rose est tombée gravement malade en décembre 2013, à l’âge de 13 mois. Mes collègues ont décidé d’organiser un tournoi de foot afin de nous remettre les bénéfices pour nous aider financièrement durant ce long et difficile combat. »

L’idée de créer l’association est arrivée plus tard afin d’organiser des manifestations (souper dansant, tournoi de foot…) et de venir en aide financièrement à des familles touchées par la maladie d’un enfant, en leur remettant les bénéfices. « J’ai été personnellement concerné par la maladie à travers ma fille. Il me tenait à cœur de venir en aide, à mon tour, aux familles touchées par la maladie d’un enfant. Toute ma famille est investie dans l’association. ».

L’association est composée de sept membres : deux policiers (Jean-Etienne et Yann), trois infirmières, un ambulancier du SAMU et un sapeur-pompier. Elle est bien connue sur notre territoire.

« J’ai rencontré mon ami et collègue Jean-Etienne lorsque je suis arrivé comme gardien de la paix dans le Jura. », témoigne Yann. « J’ai été touché par son association Rose, son fondement et ses actions envers les enfants malades. J’ai alors décidé de m’engager dans l’aventure. ». Son quotidien s’organise entre son travail de policier, celui de sapeur-pompier volontaire et son engagement dans l’association avec le soutien de tous les membres dont celui de sa compagne infirmière qui en fait également partie.

Les deux Jurassiens ont apprécié de recevoir cette médaille. « C’est une belle reconnaissance. » Jean-Etienne a surtout été « très heureux » que sa fille Rose puisse être présente à la cérémonie, « car la vraie championne, c’est elle ! ».