Le détail de France Relance dans le Jura

Le déploiement de France Relance dans le Jura a donné lieu à des investissements d’un montant total de 233,1 millions d’euros. Cette somme est répartie entre trois axes : 90 millions d’euros ont été engagés sur l'écologie, 65 millions d’euros sur la compétitivité et 78,1 millions d’euros sur la cohésion. Focus sur les différents bénéficiaires locaux.

0
368
Le déploiement de France Relance dans le Jura a donné lieu à des investissements d’un montant total de 233,1 millions d’euros.

Où et à quoi servent les aides financières ?

Des financements ont été accordés à une diversité de structures pour soutenir et accompagner le tissu jurassien de PME, les associations et les grands groupes implantés dans le département qui sont confrontés à des transitions. Une partie des investissements a également été consacré à la modernisation des services publics.

Volet écologie

• Décarbonation de l’industrie : l’usine du groupe INOVYN à Tavaux a été l’une des premières en France à bénéficier d’une labellisation France Relance suite à la visite de la ministre de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher le 17 décembre 2020. Le site, l’un des plus importants du groupe spécialisé dans la manufacture de produits chimiques, est également l’un des plus gros employeurs dans le département avec 800 collaborateurs.
La labellisation a permis de remplacer un procédé essentiel à la production du site par un procédé plus performant, la Recompression Mécanique de Vapeur (RMV). Ce projet entraîne une réduction des émissions de CO2 de plus de 60 000 tonnes par an.

• Transition agricole : l’État a investi 3,8 millions d’euros au total en faveur de la transition agricole dans le Jura. Quatre Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) figurent parmi les projets soutenus, illustrant les efforts pour structurer les filières locales et favoriser la transition vers une agriculture biologique, tout en s’inscrivant dans une logique de consommation alimentaire en circuits courts.
Ainsi, le Projet Alimentaire Territorial du Pays Lédonien, labellisé pour un montant de 308,1 K€, est l’aboutissement de la coopération d’une vingtaine d’acteurs, parmi lesquels le Clus’ter Jura, la Chambre d’Agriculture du Jura ou encore le Pays Lédonien. La stratégie du PAT met l’accent sur la protection de la ressource en eau, la préservation des terres agricoles, la création de débouchés pour la production locale et l’éducation à l’alimentation.

• Biodiversité et lutte contre l’artificialisation : les friches de Mignovillard et Salins- les-Bains ont reçu des aides pour le recyclage en milieu urbain du fonds friches mis en place dans le cadre de France Relance. Les objectifs sont multiples : maîtrise de l’étalement urbain, revitalisation urbaine et, par conséquent, limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers. Les financements reçus s’élèvent à 500 K€ à Mignovillard et à 1,5 M€ à Salins-les- Bains.

Volet compétitivité

• Soutien à l’investissement industriel : À travers France Relance, l’État soutient les
filières historiques emblématiques des savoir-faire jurassiens. Plusieurs PME familiales ont vu leurs projets labellisés, comme Marotte SA à Passenans, Dalloz Frères à Septmoncel-les-Molunes ou encore AHLB Maison Bourgeat à Hauts-de-Bienne.
Le Haut-Jura bénéficie par ailleurs d’un accompagnement suite à sa labellisation dans le cadre du programme Territoires d’Industrie : l’État s’engage pour favoriser la transition écologique, la diversification économique et le renforcement des compétences grâce en identifiant avec les industriels des projets innovants éligibles aux financements de France Relance.

• Industrie du futur : 80 entreprises dans le département ont reçu des aides pour un montant total de 10,2 millions d’euros dans le cadre de France Relance afin d’accélérer les transformations des systèmes de production introduites par les nouvelles technologies.
Parmi les bénéficiaires, on peut citer la Scierie Mutelet à Rahon, l’entreprise Indoro à Lons-le-Saunier ou l’entreprise Jeantet Elastomère à Saint-Claude.

Volet cohésion

• Ségur de la Santé : Dans le Jura, les investissements sanitaires, médico-sociaux et numériques prévus par le Ségur de la Santé ont été concrétisés au cours de l’année 2021 avec France Relance pour un montant total engagé de 75 millions d’euros. De nombreux établissements répartis sur l’ensemble du département ont bénéficié de labellisations pour revaloriser les soignants, moderniser le matériel et les locaux et améliorer la prise en charge des patients.
A titre d’exemples, le CH Jura Sud a bénéficié d’une aide de 30,3 M€, le CH de Dole d’une aide de 23,9 M€, l’EHPAD de Champagnole d’une somme de 2 M€, la Maison de Soins de Bletterans d’une somme de 421 K€ et le CH des Hauts-de- Bienne d’une aide de 135 K€.