Darmanin vient dire merci

Le ministre de l’Intérieur s’est rendu au centre d’incendie et de secours d’Arinthod pour échanger avec les sapeurs-pompiers, les élus locaux et les acteurs engagés dans la lutte contre les incendies.

0
145
Le ministre a salué pompiers, agriculteurs, gendarmes et élus locaux.

Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, est venu à la rencontre des Jurassiens qui ont lutté contre les différents incendies dans le département. Il a pris le temps de saluer chacun d’eux, individuellement, et d’échanger quelques mots. « Y avait-il beaucoup de vent ? », « Les habitants qui ont été évacués ont-ils posé des difficultés ? »…, s’est intéressé l’élu de terrain.
Le personnel du Service départemental d’incendie et de secours, et en particulier le directeur, le colonel Jacquin, a proposé un historique des différents combats menés. Les Jurassiens ont suivi avec attention l’actualité des trois feux qui, par leur ampleur, étaient inédits pour le secteur, mais les pompiers cette même semaine ont dû faire face à 39 départs de feu rien que dans le département. « Le Sdis du Jura a anticipé ces dernières années ce genre d’événements, il s’est rééquipé. Les moyens aériens seront à développer », a résumé Hervé Jacquin.

2 300 SMS aux agriculteurs

Les agriculteurs étaient aussi sous le feu des projecteurs des quelques médias nationaux qui avaient fait le déplacement. Jusqu’à 60 tracteurs ont été mobilisés simultanément pour réapprovisionner les pompiers en eau. Le président de la chambre d’agriculture, François Lavrut, a mis en avant la très grande difficulté d’accéder à certaines zones et l’intérêt pour contrer ces problématiques de permettre d’exploiter les forêts. Le ministre a appuyé sa réflexion.
Parmi les témoignages, celui de Joël Fahrni, jeune agriculteur à Aromas.
« Quand j’ai vu les fumées sur le premier incendie à Cornod, j’ai tout de suite appelé les trois agriculteurs qui étaient arrivés les premiers sur place. Je les ai rejoints pour les aider. ».
De 13 h 30 à 1 h ce jour-là. Puis les jours suivants, les professionnels se contactaient pour déplacer leurs moyens suivant les besoins.
« Nous avons lancé un appel à tous les agriculteurs du Jura, complète Laëtitia Le Guen, secrétaire de la FDSEA. Nous avons envoyé 2 300 SMS et 200 agriculteurs se sont impliqués soit pour aider sur ces incendies soit pour faire de la prévention ».
Il est probable qu’un arrêté soit pris pour indemniser les agriculteurs qui ont mis à disposition leurs tracteurs et tonnes à eau. Le ministre souhaite qu’ils soient accompagnés par leur assurance.
« Dans les semaines et mois qui viennent, il faut mettre en place une réunion pour aller plus loin dans l’organisation de cette collaboration qui s’est mise en place entre agriculteurs et pompiers, prévoit le préfet. Avec la sécheresse, les maladies (scolie, pyrale du buis), on a du combustible comme on n’en a jamais eu ».
Côté judiciaire, le ministre a annoncé 26 arrestations de pyromanes cet été en France et quatre déjà condamnés. D’après lui, une dizaine d’enquêtes préliminaires sont en cours dans le Jura. Concernant les feux autour de Vouglans, la probabilité qu’ils soient le fait d’incendiaires est « très forte »…
Gérald Darmanin a quitté le Jura en rappelant que début septembre, le président de la République, Emmanuel Macron, recevra les acteurs de la sécurité civile. « Il faut réfléchir autrement et donner davantage de moyens aux sapeurs-pompiers, en formation et en matériel ».