FAMILLE DAGOD : la passion de père en fils

Bruno Dagod travaille avec ses deux fils, Hugo et Léo. Les trois hommes poursuivent leur ascension professionnelle en investissant et innovant.

0
1851

L’histoire entrepreneuriale de la famille Dagod commence avec Bruno. Employé chez Jacquier, commercial dans les maisons individuelles, gestionnaire du lac de Desnes, puis créateur d’un restaurant à L’Etoile, Bruno Dagod a professionnellement toujours investi de son temps et de son énergie dans différents projets.

 

Caveau Chancenard

 

La création de Caveau Chancenard à L’Etoile date de 1991. Négociant et vinificateur, le savoir-faire de l’entreprise, désormais installée dans 1 000 m2 à Courlans, est reconnu depuis plus de vingt ans. Les commerciaux visitent 450 magasins de grande distribution dans les départements 39/70/71/25/01/21. Une centaine de références facilitent grandement le travail des clients, qui organisent des foires aux vins, animations autour des produits régionaux… Ils sont livrés à J+1. « Nous avons une culture du service, de la qualité et de la ponctualité », insiste Bruno Dagod.

Depuis 2010, Bruno Dagod a ajouté une activité de pressage de pommes et cidrerie. Il a fait l’acquisition d’un pressoir qui prend en charge dix tonnes de pommes par jour. « Nous allons jusqu’à 100 tonnes par saison et cette année, nous avons pressé 150 tonnes de pommes, précise le patron, entre les particuliers et la production pour Caveau Chancenard. » L’entreprise achète les pommes des particuliers qui veulent les leur vendre ou propose une prestation de mise en bouteilles de leur jus de pommes.

« J’ai la chance d’avoir mes fils, du personnel compétent, et de m’être entouré de fournisseurs sérieux, valorise aussi le Jurassien, qui emploie 16 salariés. Cela nous permet aussi d’avoir toujours plein de projets. »

 

Domaine Maison Dagod

 

Depuis 2018, Bruno Dagod possède ou loue quatre hectares de vignes à L’Etoile. Un ouvrier travaille en permanence dans les vignes. « Nous produisons uniquement des vins de l’appellation L’Etoile », précise Bruno Dagod, dont le projet est d’investir dans du matériel pour le développement du Domaine.

 

Louis Jacquier

 

L’entreprise a été reprise en 2015. C’est une entreprise bien connue, qui existe depuis 1973, et dans laquelle Bruno Dagod a commencé à travailler à sa majorité. Il y est resté dix ans. « L’ancien dirigeant est venu me chercher pour la reprendre, raconte Bruno Dagod. C’était une opportunité car on avait tout le matériel d’embouteillage pour tous les produits concernant le vin. »

Bruno Dagod l’a restructurée. Aujourd’hui, à Quintigny, 4 millions de bouteilles sont élaborées dans les régions viticoles du Grand Est (Jura, Bourgogne, Cerdon, Vallée du Rhône…). Les clients sont des viticulteurs, caves, coopératives, négociants… « On fait de la mise en bouteilles de vins tranquilles et effervescents, explique Hugo Dagod, à sa tête. On a d’autres étapes, on fait la champagnisation. On fait aussi le dégorgement. » L’équipe se déplace avec des camions ateliers tous équipés de machines spéciales.

La famille a beaucoup investi dans du matériel automatique et robotique. Elle a passé des qualifications de fabrication, qualité et sécurité environnement. « Nos clients doivent répondre à de plus en plus de normes et nous les accompagnons dans ces évolutions », insiste Hugo Dagod.

L’entreprise s’équipe d’une coiffeuse qui sera ajoutée sur les lignes de dégorgement pour apporter des services en plus. La famille compte aussi investir sur « la pénibilité, la sécurité et la traçabilité », pointe le passionné, Hugo Dagod.

 

Canette Factory

 

Léo Dagod est le seul actionnaire et salarié à la tête de Canette Factory, créée en 2021 dans les locaux de Caveau Chancenard à Courlans. Le Stellien a parié sur une ligne de mise en cannettes dont il se sert pour répondre à différentes prestations de services à destination des distributeurs de boissons.

« J’ai une machine Isobar qui me permet de mettre en canettes toute boisson, montre-t-il. Il y a une forte demande et écologiquement, le gouvernement communique pour que la consommation en canettes augmente. » L’entreprise produit 500 000 unités chaque année et Léo Dagod souhaite développer toujours plus sa société.

« Pour plus de services à nos clients, nous avons mutualisé le personnel, comme nos activités sont saisonnières. Notre force, c’est que nous nous adaptons et que nous sommes disponibles. »