Crotenay : le bar restaurant bientôt réouvert

Cette bonne nouvelle compense les déboires du projet de ferme solaire.

0
1007
Le projet de centrale solaire s'est déplacé sur des terres agricoles. Crédit : Luxel.

Finie l’opération « 1000 cafés » pour gérer l’épicerie bar restaurant du village. Selon Olivier Cavallin, maire de Crotenay, il s’agissait d’une fausse bonne idée : les anciens gérants touchant une rémunération garantie, ne se seraient pas assez investis dans ce projet visant à créer un lieu de vie et d’échanges au centre du village. Pourtant « tout le monde a joué le jeu et s’y rassemblait » confie Olivier Cavallin. Preuve de cet engouement et de cette forte attente : « tous les jours, on me demande quand cela va rouvrir ». Ce sera chose faite d’ici quelques jours (ou semaines), car de nouveaux gérants ont racheté le fonds de commerce à « 1000 cafés » et devraient bientôt proposer à nouveau dépôt de pain et autres services sur place.

Un recours contre la décision préfectorale

Cette bonne nouvelle compense un peu les déconvenues du projet de ferme solaire de 13 ha porté par l’entreprise Luxel, dans l’ancienne carrière située au-dessus de l’aérodrome. Suite au recours de l’association Jura Nature Environnement au sujet d’espèces protégées, Luxel a changé ses plans sans en avertir la mairie. « Nous avons appris par hasard qu’une enquête publique était lancée sur 7,8 ha de terres agricoles (prés de fauche), situées le long de la piste d’aviation » relate le maire quelque peu remonté contre ce nouveau projet. « L’enquête publique n’a reçu que des avis négatifs : commune, communauté de communes, chambre d’agriculture, Ministre de l’agriculture, filière Comté, etc. Et pourtant le préfet du Jura a signé le permis de construire le 11 janvier dernier. Nous avons déposé avec la communauté de communes un recours gracieux contre cette décision le 9 mars dernier. Attendu qu’une loi promulguée le 10 mars dernier interdit la construction de centrales solaires sur des terres agricoles, nous espérons que le préfet reviendra sur sa décision « . Le maire ne se dit pas opposé à un projet de ferme solaire à Crotenay (avec un autre opérateur que Luxel), et rappelle que l’extinction des luminaires publics a été étendue à la totalité des rues entre 21h30 et 6h du matin. Une mesure destinée entre autres à réaliser des économies, en raison de contraintes budgétaires. Enfin, la salle des fêtes bien rénovée donne satisfaction : 120.000 € environ ont été nécessaires pour son isolation par l’extérieur, ainsi que le changement des huisseries. De quoi générer là aussi de belles économies d’énergie…