Clairvaux les Lacs : la commémoration du 19 mars 1962 a été très suivie

0
233
Les trois récipiendaires honorés lors de la cérémonie commémorative.

Lors de la commémoration du 60e anniversaire des accords d’Evian (cessez-le-feu en Algérie) le 19 mars dernier, les membres du comité local de la FNACA Clairvaux-Saint-Lupicin ont participé à une journée très dense.
Présidée par Gérard Bailly, l’assemblée générale du comité local s’est tenu à la salle des fêtes de Clairvaux en présence d’une centaine de participants. Cette réunion a été suivie par un repas convivial. « Notre objectif est  de rassembler les anciens combattants en Algérie, d’accompagner les veuves, mais aussi de transmettre le devoir de mémoire aux plus jeunes générations », a assuré le président.

Trois adhérents honorés

Lors de la cérémonie qui a eu ensuite lieu au Monument aux Morts de Clairvaux, trois adhérents ont été honorés pour leurs faits d’armes et leur dévouement au sein de l’association. Denis Moureaux de Bonlieu, incorporé en juillet 1963 a été emprisonné dans le Sud Sahara puis libéré au bout d’un an. Il a reçu la Croix du Combattant. Bernard Banderier d’Uxelles, appelé le 1er janvier 1962, a passé 12 mois dans le Sud Sahara où avaient lieu des essais nucléaires, avec les risques liés à cette expérimentation. La Croix du Combattant lui a été décernée. Jean Cottier de Clairvaux-les-Lacs, incorporé en mai 1954, part en Algérie en 1955 et prend le grade de Maréchal-des-Logis. Libéré en 1956, il a été décoré de la médaille de la Commémoration.
Lors de cette cérémonie, Gérard Bailly a apporté un témoignage très personnel sur sa participation durant ses 19 mois de mobilisation en Algérie.

Pascale Négri