Champagnole. Un composteur pour le Mc Do

A compter de janvier 2024 il deviendra obligatoire de composter les bio-déchets et les huiles usagées. Afin de se mettre en conformité dès à présent, le restaurant Mc Donald’s de Champagnole s’est nanti d’une placette de compostage.

0
166
Bruno Pigé devant la nouvelle placette de compostage du McDo

François Mativet est maître-composteur au SICTOM de Champagnole, et ambassadeur du tri : « J’installe très régulièrement des placettes destinées au compostage dans des endroits fréquentés, comme les restaurants mais également au pied des immeubles. Le patron du McDo de Champagnole, Bruno Pigé, nous a contactés afin de répondre le plus rapidement possible à la loi qui obligera, dès janvier 2024, à composter ses déchets ».
Pour répondre à cette demande, le SICTOM a installé une placette de compostage à destination unique du restaurant :
« Il s’agit d’une installation propre au restaurant, et non ouverte à tous. Bruno Pigé estime que chaque semaine, ce ne sont pas moins de dix kilos de déchets qui pourront être compostés : salades, tomates, fruits…Tous les produits impropres à la consommation et qui étaient jusqu’à maintenant jetés dans les ordures ménagères seront revalorisés. Désormais, ils seront compostés dans une démarche durable de respect de l’environnement. Le compost sera ensuite récolté et redistribué dans un rayon de 10 km à la ronde ».
La chaîne de restauration rapide n’en est pas à son coup d’essai en termes d’écologie puisqu’elle a banni le plastique de tous ses menus, remplacé avantageusement par du carton majoritairement. Même les bouteilles d’eau ont disparu des étals.

Ça composte aussi à Vannoz

C’est sous des averses de neiges que les habitants de Vannoz ont installé 48 composteurs dans leur village, sous l’impulsion de leur municipalité et de leur maire, Philippe Ménétrier qui leur en ont fait don. Les Vanouillards pourront désormais se délester de quelques kilos de bio-déchets et profiter toute l’année d’un compost bienvenu pour fertiliser leurs terres, se débarrasser de la mousse de leur jardin et nourrir leurs arbres fruitiers…Entre autres utilisations !

ENCADRE

Que peut-on mettre au compost ?

Contrairement aux idées reçues, les agrumes sont les bienvenus dans le compost

Avoir son propre compost (qu’il soit privé ou collectif) fera bientôt partie de notre quotidien. Encore faut-il savoir quoi y jeter !
Tout commence bien évidemment par les déchets végétaux, comme les épluchures de fruits et légumes. Contrairement aux idées reçues, les agrumes y ont toute leur place. Le marc de café avec filtre, les plantes séchées et fanées (mais non malades !), les tontes de gazon (avec parcimonie, c’est long à composter), thé et tisanes (sauf en sachets synthétiques), mouchoirs en papier et essuie-tout non colorés, litière d’animaux herbivores (lapin, cobaye…), paille, foin…On évite les litières de chat (en raison des parasites), les coquilles d’œufs (trop longues à composter), les restes alimentaires cuits, les produits carnés et lactés (les rats adorent ! On va éviter de les attirer…), le pain, la terre et le sable…Votre compost pourra ensuite être utilisé à tous les stades de maturation, en fonction des besoins. Retrouvez tout les détails auprès du SICTOM de Champagnole.