Cérémonie du 18 juin 1940 à Saint-Claude

Il y a 83 ans, le Général appelait la France à résister à la barbarie nazie.

0
343
Une cérémonie très solennelle.

Si le 18 juin 1940, il y a donc 83 ans le Général de Gaulle alors officier inconnu du grand public, sans armes, ni troupes n’avait pas lancé à la BBC depuis Londres son appel à la résistance du peuple français et à rejoindre les Forces Françaises Libres, la face de la France et du Monde eut été sérieusement changée. Mais il réalisa cet acte fondateur, qui a grandement contribué à sa propre trajectoire de mai 40 à la création de la France libre, ainsi qu’à son entrée incontestable dans l’histoire du pays et à la mise en scène de sa propre légende.
Néanmoins ce dimanche 18 juin 2023 à Saint-Claude sur le parvis du Monument aux Morts, la tradition perdurait avec la commémoration de cet acte, qui appelait à ne pas cesser le combat, afin d’aboutir à la capitulation de l’Allemagne nazie en mai 1945, pour un réel moment d’histoire.

Les ministres changent, mais le souvenir demeure…

Ewan Roy élève de 3ème de l’Institution scolaire Saint-Oyend à Saint-Claude, lut le texte du célèbre Appel du Général de Gaulle avec une voix claire et sans hésitation.  La sous-préfète de l’arrondissement san claudien Caroline Poullain fit part à la suite, du message solennel de Patricia Mirallès, secrétaire d’État chargée des Anciens Combattants et de la Mémoire. On notait notamment dans les rangs des personnalités,  la présence de Maryvonne Cretin-Maitenaz  conseillère départementale aux côtés du maire de Saint-Claude Jean-Louis Millet.
La cérémonie, coordonnée pour le protocole par Frédéric Herzog, s’est achevée par les traditionnels remerciements et saluts des autorités aux porte-drapeaux présents. Comme à l’accoutumée, il y eût sonnerie aux morts, minute de silence, dépôts de gerbes et une belle Marseillaise bien enlevée pour clore le décorum.