Économie. Quelles sont les principales préoccupations des Français ?

L’Observatoire national du cadre de vie vient de publier les résultats de sa nouvelle enquête annuelle réalisée par l’institut OpinionWay. Décryptage d'un sujet, on ne peut plus actuel...

0
443
We should reconsider it together. Portrait of handsome troubled european man lifting eyebrow and holding hand on chin, puckering while thinking, standing over gray background clueless.

L’Observatoire national du Cadre de Vie (ONCV) vient juste de livrer les résultats de la troisième édition du « Baromètre annuel du Cadre de Vie ».
Son but ? Indiquer aux acteurs du cadre de vie et aux collectivités des données révélatrices pour intégrer les aspirations et les préoccupations des Français dans leurs projets d’aménagement. Fait inédit : le contexte économique et la perception de la dégradation du marché immobilier dissuadent de nombreux Français d’envisager un déménagement malgré un désir croissant de changement de cadre de vie…
Ce Baromètre permet de comprendre comment les Français perçoivent leur cadre et de vie et livre des indicateurs sur leurs principaux facteurs de satisfaction et d’attente. Il analyse également l’impact du réchauffement climatique et se penche, pour la première fois, sur le lien entre le contexte économique actuel et les projets de changement de cadre de vie.

Des attentes fortes vis-à-vis du confort du logement et de l’environnement proche

Sans surprise, « le confort et la qualité de leur logement » demeure le premier critère d’importance du cadre de vie des Français : malgré un recul de 5 points par rapport à 2022 il s’agit du seul élément qui est cité par plus de la moitié d’entre eux (56%). La sécurité, citée par 48% des sondés, et le calme, mentionné par 45% d’entre eux, font toujours partie des éléments les plus importants mais enregistrent une forte baisse avec respectivement -6 points et -10 points.
À l’inverse, les Français attachent de plus en plus d’importance à leur environnement proche : la présence de la nature (42%), de services de proximité (35%) et de bars et restaurants (9%) enregistrent une hausse de 3 points. Enfin, malgré un léger recul, l’importance donnée à la proximité des services de santé (40%, -1 point) se maintient à un niveau élevé. D’ailleurs, 71% des Français estiment qu’il est tout à fait prioritaire pour eux d’avoir un médecin généraliste à moins de 15 minutes de chez eux (+2 points).

Des aspirations à un meilleur cadre de vie plombées par la baisse du pouvoir d’achat et l’impact de la crise du marché immobilier

L’aspiration à un meilleur cadre de vie s’amplifie d’année en année : 37% des Français indiquent qu’ils souhaiteraient déménager pour changer de cadre de vie, soit une augmentation de 2 points depuis 2022 et de 3 points depuis 2021 (effet Covid ?).
Ce souhait est encore plus fréquemment exprimé par les jeunes de moins de 35 ans (59% contre 23% des personnes de 50 ans et plus), les habitants des grandes villes (44% contre 28% des habitants de communes rurales et 27% des habitants de petites villes) et les personnes locataires de leur logement (52% contre 27% des propriétaires).
Dans un contexte d’inflation continue, seulement 44% des Français déclarent être satisfaits de leur situation actuelle en ce qui concerne leur pouvoir d’achat, soit une baisse de 7 points par rapport à l’an dernier et de 13 points depuis 2021. C’est l’élément du cadre de vie qui offre la satisfaction la plus basse.
En parallèle, les trois quarts des sondés estiment que la situation du marché de l’immobilier est actuellement mauvaise. Une perception qui décourage 82% des personnes interrogées d’acheter un logement pour y vivre et 80% de chercher un nouveau logement en tant que locataire. Plus d’une personne interrogée sur dix (15%) déclare même avoir renoncé à un déménagement ces derniers mois en raison de ce contexte.

Les Français conscients de l’impact qu’auront les changements climatiques sur leur cadre de vie

L’impact du réchauffement climatique a cette année encore une influence limitée sur le choix du lieu de vie des Français (26% l’ont pris en compte pour choisir leur lieu de vie actuel, -2 points), mais reste un critère qu’ils envisagent de prendre en compte à l’avenir (54% estiment qu’il pèsera dans le choix de leur futur lieu de vie, -3 points).
Les principaux effets du réchauffement climatique cités spontanément par les Français comme ayant ou pouvant avoir un impact important sur le choix de leur cadre de vie sont l’augmentation des températures (24%) et des catastrophes naturelles (22%).
Enfin, un Français sur cinq déclare pouvoir envisager de déménager à cause des effets du changement climatique (21%, +2 points), dont 10% dans une autre région (+3 points). Par ailleurs, 28% prévoient de réaliser des travaux dans leur logement pour lutter contre ces effets (-2 points).

 

Les grands enseignements à retenir

 

– Le souhait de déménager pour améliorer son cadre de vie est en hausse pour la deuxième année consécutive. Les éléments importants pour le cadre de vie des Français sont multiples : la proximité de la nature, d’un médecin et de commerces de proximité…

– Dans un contexte de crise économique prolongée, le pouvoir d’achat est un élément important du cadre de vie des Français, et même le plus important pour les jeunes de 25 à 34 ans. Mais sans surprise leur satisfaction à ce sujet s’est nettement dégradée depuis 2021. Conséquence de la crise économique, la situation du marché immobilier exerce une forte contrainte sur les choix de cadre de vie d’une partie des Français, notamment les jeunes et les locataires, qui sont nombreux à avoir renoncé à déménager ces derniers mois.

– L’impact du réchauffement climatique pourrait devenir un critère de choix du lieu de vie pour plus d’un Français sur deux à l’avenir, notamment en raison des évènements climatiques qui se multiplient (sécheresses, inondations…).