Auxonne : l’inauguration de la Grande Rue réussie

L'aboutissement du principal projet de la mandature de Jacques-François Coiquil semble rencontrer majoritairement de bon échos.

0
632
De gauche à droite : Benoît Bordat, François Patriat, Jacques-François Coiquil et Michel Neugnot. (Crédit photo : Facebook Ville d'Auxonne).

Malgré la chaleur accablante qui sévissait encore à 17 heures, jeudi dernier s’est déroulée l’inauguration officielle de la Grande Rue en présence du maire Jacques-François Coiquil, accompagné pour l’occasion du sénateur François Patriat, du député Benoît Bordat et du vice-président à la Région, Michel Neugnot.
Il faut dire que la revitalisation du centre-bourg est « le » projet de la mandature. Lequel
comprend à la fois la requalification des rues principales du centre-ville « mais aussi une véritable rénovation immobilière afin de créer un habitat digne » souligne le premier magistrat auxonnais.
Et de préciser, légitimement satisfait, l’aboutissement de ce « concept d’espace partagé entre voitures piétons et cyclistes, arboré avec la présence de mobilier urbain incitant à la flânerie et à la découverte des commerces de proximité ».

Des avis globalement favorables

Ainsi, cet espace urbain, mais désormais réaménagé en « zone de rencontre » semble plutôt rencontrer de bon échos si l’on en croit les commentaires lisibles sur les réseaux sociaux.
Puisque malgré quelques remarques acerbes concernant la circulation ou le stationnement, la majorité des internautes estiment que « le cadre est agréable » et qu’il est « plaisant de marcher dans une rue éclaircie ».
Comme Cyrille l’écrit d’ailleurs avec philosophie :
« Si l’on persiste à vouloir se garer à tout prix devant son magasin préféré, il y aura toujours un problème. Si à l’avance on pense déjà à se garer à plusieurs dizaines de mètres de celui-ci, il y a des solutions. Tout est une question de motivation personnelle. »
En effet…