Arbois : toujours plus de participants au DuoDay !

0
1615
Les 172 participants au DuoDay.

Le DuoDay qui s’inscrit dans la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées se déroulait le 23 novembre.
L’objectif de la journée ? Permettre à la personne en situation de handicap de découvrir le monde professionnel, d’acquérir de l’expérience, et éventuellement de favoriser son insertion dans le monde du travail. Ce dispositif aboutit parfois à un stage, un CDD voire même un CDI.
86 ouvriers participaient cette année à la journée DuoDay sur les 137 des établissements Esat Les Vignes à Arbois et Les Glycines à Cramans. Ceux qui ne pouvaient pas former de duo étaient invités à visiter plusieurs établissements notamment l’Enil à Poligny, La Franche, et la fromagerie à La Ferté. Enfin les ouvriers sans duo et ne désirant pas participer aux visites se retrouvaient à l’atelier cuisine à préparer amuse-bouche et mignardises à déguster lors de la restitution de la journée à la mairie d’Arbois.

Quelques retours de duos :

Fanny et François.

Fanny et François : « On a fait beaucoup de mise en pages, 3 affiches dans la journée. Je n’ai même pas eu le temps de penser avec Fanny, elle m’a appris beaucoup de choses, souligne François. On a créé l’affiche pour notre pièce de théâtre. J’ai choisi les visuels et Fanny la police. »

Lionel et Thomas.

Lionel et Thomas : « On ne connaissait pas les Duoday souligne Lionel, chef d’une entreprise de transformation du bois de chauffage. Thomas nous a sollicité et nous avons accepté. Nous avons remarqué ses compétences et on parle même de l’intégrer peut-être progressivement dans l’entreprise ». « J’aimerais bien continuer, explique Thomas, être un peu à l’ESAT pour continuer ma VAE et en même temps avec Thomas ».

Ethan et Julien

Ethan et Julien : apprenti au service informatique de la mairie de Salins, la communauté de communes et à la ville de Poligny, Ethan accueillait Julien.
« On a remplacé et installé des PC, supervisé une installation de fibre optique » explique-t-il. Julien reconnaît avoir passé « une bonne journée, très bonne entente avec les collègues. Le temps de chargement des ordis était parfois tellement long que j’ai pu apprendre à faire du tricot avec les araignées ! »

Mélanie Girod, éducatrice spécialisée conclut « Nous n’avons que des retours positifs et grâce au DuoDay le milieu ordinaire est un peu désacralisé ».