Succès de la 6è édition du festival de Tango

0
71

Devenu un incontournable de l’été, le festival Tango 2022 qui s’est déroulé du 3 au 7 août a grandement satisfait les organisateurs Valérie Guyot et Grégory Bonnault. « On note quand même une baisse d’environ 30 % de participation dans les cours, par rapport à l’avant-Covid » confie Valérie. Le public arboisien qui avait fait un peu défaut en 2021 était bien présent cette année. Globalement, nous avions 250 à 300 personnes par soirée. Un petit regret : depuis la pandémie les gens ont tendance à s’inscrire à la dernière minute et cela complique l’équilibre financier et l’organisation de certains spectacles.

Un excellent accueil dans les trois bourgs-centres

« Cette sixième édition nous a permis de consolider la formule sur les trois bourgs centres et en 2023 nous espérons bien aller dans les villages, poursuit Valérie. L’idéal serait de disposer de navettes voire de bus. C’est un travail à faire avec la communauté de communes et à voir dès la rentrée de septembre. Par ailleurs nous avons apprécié la mise en place d’un plancher par la ville de Salins pour une représentation ainsi que la disponibilité de la scène du square Sarret à Arbois. De notre côté, nous pensons toujours à un plancher ambulant, et actuellement nous construisons des remorques qui pourraient avoir plusieurs fonctions.

Les pigeons paons n’ont pas eu accès à l’église

Nous avions prévu un spectacle baroque en l’église d’Arbois avec des pigeons paons, confirme Valérie, mais le festival d’orgue est très présent dans les lieux et l’on sent que l’on ne peut pas avoir accès à l’église comme on le voudrait. Nous le regrettons, il s’agit là d’une question d’organisation et de bon vouloir. Ce sera peut-être l’année prochaine et peut-être ailleurs qu’en Arbois ».