Arbois. Edouard Hirsinger, ambassadeur de la 34e semaine du goût à l’école Saint-Just

0
487
Deviendront-ils de vrais gourmets ?

A l’occasion de la 34e Semaine du Goût, les élèves des classes de CE2, CM1 et CM2 ont eu la chance de vivre une expérience sensorielle avec le MOF chocolatier arboisien Edouard Hirsinger. Revêtu de sa veste au col tricolore, il a prodigué une véritable leçon de goût aux élèves. « Le goût, c’est un voyage en deux étapes expliquait-il, il y a ce qui se passe en bouche avec les papilles gustatives et ce qui se passe lorsqu’on avale, là ce sont les capteurs sensoriels qui sont en action. »
Pour aider les élèves à identifier les quatre saveurs communes – acidité, amertume, salé, sucré – Edouard Hirsinger avait préparé quatre échantillons d’eau. Le premier, une touche d’acide avec le citron, le second un peu amer avec une décoction de gentiane. « Pas toujours facile de différencier l’acide et l’amer ! », soulignait-il au vu des réactions des élèves.  Le troisième légèrement salé et enfin le dernier légèrement sucré. La surprise se lisait sur certains visages, les élèves se rendant compte que tous n’avaient pas le même ressenti et donc pas le même palais.

 « La dégustation, ce n’est pas manger parce que l’on a faim »

Ensuite venaient les dégustations des créations d’Edouard Hirsinger, chacune contenant l’un des composants analysés dans les eaux précédemment dégustées.
Avant cela, il prodiguait ses conseils : « la dégustation, ce n’est pas manger parce que l’on a faim ; lorsque l’on déguste, on regarde, on sent, on coupe en deux et on commence à manger la première moitié. Puis on fait une analyse plus poussée en dégustant la 2e moitié. »
Au menu des gougères au comté avec une dominante salée, du nougat avec une dominante sucrée, des tartelettes au citron vert pour apporter une note acidulée et enfin trois chocolats pour une immersion dans l’amertume. Un chocolat fourré ganache, le second un praliné enrobé d’un croquant et enfin un chocolat fondant à souhait mariant ganache au chocolat au lait et poivre vert.