Arbois : à 93 ans, Bernard Jacques a toujours des mains d’artiste

0
160
93 printemps et toujours jeune !

Né à Dole en 1929, le nonagénaire, ingénieur en électricité, a travaillé durant 30 ans chez Solvay à Tavaux. Une passion l’animait depuis son plus jeune âge : le dessin et la peinture, mais son travail l’accaparait trop et lui laissait peu de loisirs pour satisfaire cette envie.

« Il a fallu attendre l’âge de la retraite, avoue-t-il pour me consacrer à cette passion. A ce moment là, je fréquente quelques années à l’école des Beaux-Arts à Dole, puis pour me perfectionner dans l’aquarelle, je suis les cours d’un artiste suisse, André Lambert à Saint-Vit. Je découvre ensuite un petit atelier fort sympathique tenu par Jean-Luc Delrieu à Aiglepierre, où je continue l’aquarelle. Et lorsque Jean-Luc décide d’intégrer la MJC d’Arbois je lui emboîte le pas. »

Bernard découvre le pastel en 2011

« C’est au hasard de l’une des séances que je découvre le pastel, une technique que j’apprécie particulièrement, raconte-t-il. Et lorsqu’en 2016 Jean-Luc quitte la MJC, je poursuis sous la houlette de Martine Goupil de Lemuy. Elle m’a aidé à progresser, aussi, à la fermeture de la MJC j’ai tout naturellement continué avec elle. Pour mes tableaux je privilégie les paysages, les forêts et j’essaie de traduire sur le papier ce que je ressens face aux merveilles de la nature. Je travaille souvent à partir de photos prises lors de mes balades. »

Bernard a une autre corde à son arc puisqu’il réalise également des petites sculptures en bois : lampadaires, instruments de musique, saules … et malgré ses 93 printemps sa main ne tremble pas.

Tableaux exposés jusqu’au 30 juillet à la librairie Le Hamac rue de Courcelles Arbois. Présence de Bernard les mardis de 16 h à 18 h et les vendredis de 11 h à 12 h.