Anadiplose

0
50
Gérard Bouvier.

Nous aurait-on marabouté Kylian Mbappé ?
Par surprise, sans préavis, sans même demande de rançon. Pour ainsi dire en douce pendant un vol en jet privé et pendant que nos regards étaient tournés vers d’autres soucis de moindre importance.
Décidemment le monde va bien mal qui ne respecte plus rien ni même Mbappé.
Je vous le dis : non seulement on tire la ligousse à cause de ce manque de moutarde de première nécessité qui commence à me la monter au nez mais aussi le monde va à vau l’eau si l’on maraboute ainsi, quasi dans l’indifférence générale, les meilleurs d’entre nous.
Et que fait la police ? On se croyait pourtant dans une société protégée par des lois, des électeurs et des abstentionnistes et aussi par des caméras de surveillance. Mais j’t’en fiche ! Pauvre France qui tantôt ne pourra plus sortir de chez elle sans être maraboutée au premier coin de rue !
« Les cons osent tout et c’est à ça qu’on les reconnait » nous dit Michel Audiard. Les intrigants sont des malfaisants, les funestes sont la peste et les pernicieux ne valent pas mieux. Mais ils sont là, parmi nous, survivants effrontément aux sècheresses, aux inondations et à la variole du singe. Et à la pub à la télé aussi… Et ils maraboutent à qui mieux mieux sans se préoccuper du lendemain.

On est mal et j’en ai marre…

J’en ai marre… Marabout… Bout d’ficelle… Selle de ch’val… Cheval de course… Course à Pied… Pied d’cochon… Cochon d’ferme… Ferme ta boite… Boite à clous… Clous d’acier… Assied-toi… Toit d’maison… Maison d’fous… Fou toi-même…

Au moins, ce maraboutage de notre buteur m’aura un instant rappelé cette anadiplose de mon enfance… Cette sorte de jeu de dominos où des mots s’imbriquent et s’enchainent se substituant aux chiffres.