Abattoir de Champagnole : 670 000 € de travaux à venir

Dans le cadre de l’implantation imminente de la société Premier plateau, l’outil abattoir/atelier de découpe doit évoluer. Les élus ont voté à l’unanimité une série d’investissements.

0
583
Pour prendre en compte le tonnage de Premier plateau, une extension de l'atelier de découpe est indispensable. Rémi Hugon, gérant de Viande Nature Jura et Comptoir Champagnolais des Viandes, montrait les travaux en février dernier.

Dans le cadre de l’implantation imminente de la société Premier Plateau à Equevillon, Alain Cusenier, vice-président en charge de l’emploi, de l’insertion et du pôle agro-alimentaire et services à la population, a expliqué aux conseillers communautaires qu’il convenait de réaliser les investissements nécessaires à l’augmentation du tonnage au sein de l’abattoir intercommunal.

Il est d’abord question de créer une nouvelle chaine porcine pour répondre à un tonnage plus important à venir. Le nombre de porcs devrait être multiplié par trois. L’investissement avoisine les 265 000 €.

Le système froid, devenu vieillissant, sera renouvelé. « Cela permettra aussi de faire des économies », souligne le vice-président. Le budget est de 320 000 €.

 

Export de chevaux en Asie

 

L’achat d’une nouvelle machine liée au respect des exigences sanitaires pour l’export des chevaux, en vue de la conclusion d’un nouveau marché avec l’Asie, est programmé. « Nous serons obligés de désinfecter et stériliser les carcasses afin qu’elles puissent partir en Asie. Cela coûtera 55 000 €. »

Enfin, une amélioration de la station de traitement est envisagée pour la somme de 30 000 €. Soit un budget global de 670 000 €. Mais les ressources, elles aussi, doivent augmenter. La redevance avec le délégataire de service, Viande Nature Jura, va passer de 75 € par tonne à 95 €. L’augmentation du tonnage amortira également les investissements.

Actuellement, l’abattoir traite 1 100 tonnes de viande, dont 450 de chevaux. L’objectif est d’atteindre 1 700 tonnes. Le conseil communautaire a approuvé ce projet à l’unanimité.