Dole & Région. A Tavaux, peindre est parfois une affaire de famille

Avec 38 exposants, le salon des créateurs de Tavaux a fait le plein avec des participants venus exposer en famille.

0
2424
Zelie Personne, Bortot Liliane et Bortot Aymeric

Le rendez-vous des créateurs à Tavaux qui s’est tenu le week-end du 14 et 15 octobre centre Gérard Phillipe a permis aux Tavellois d’exposer leurs œuvres (une première pour certains) aux yeux du grand public.

Une édition réussie 

Sur les deux jours de salon, 38 exposants ont répondu présents, « un record » se réjouit Thierry Pilloud, adjoint au maire en charge des animations, satisfait de voir des participants de plus en plus jeunes. C’est le cas de Zelie, âgée de 15 ans, la jeune fille est venue présenter ses dessins :
« Je dessine avant tout mes émotions, mes œuvres sont le témoignage de ce que je ressens sur le moment présent, je m’inspire parfois d’images. Ma famille m’a très vite encouragé à dessiner et depuis l’âge de 12 ans, j’utilise chaque heure de liberté pour créer. Après le lycée, je souhaite me diriger vers des études artistiques. » explique-t-elle.

Une affaire de famille

Une passion partagée avec sa grand-mère et son oncle. Si elle a commencé à peindre sur le tard, à 40 ans, Liliane Bortot ne pourrait plus vivre désormais sans peinture.
« J’ai toujours eu cette passion pour la peinture mais quand on est jeune, on se dit : vais-je pouvoir en vivre ? C’est alors que l’on se dirige vers une autre profession et que la passion refait surface plus tard comme une évidence. »
Une passion transmise à son fils dés l’enfance, Aymeric consacre aujourd’hui un soir sur deux à son art, il peint des paysages et la richesse du monde animal. Une véritable affaire de famille.

E.S.