Jura. Le sous-préfet en visite dans le territoire Coeur du Jura

Si le manque d'espace limite encore pour l'heure l'activité, l'objectif visé est de bientôt dépasser les 100 000 visiteurs par an à la Grande Saline de Salins-les-Bains.

0
570
De gauche à droite : Anne Ackermann, Michel Cètre, le sous-préfet Hugues Alladio et Dominique Bonnet.

Vendredi 1er mars, le sous-préfet Hugues Alladio était en visite sur le territoire du Cœur du Jura. Au programme : la Grande Saline de Salins-les-Bains, la Reculée des Planches près Arbois, les panneaux photovoltaïques de Picarreau et le Moulin de Brainans.
Une longue halte était réservée à la Grande Saline. Pour Anne Ackermann, directrice des lieux « la visite était essentiellement axée sur la découverte historique, les enjeux et les travaux de restauration ».
« On ne met pas en valeur l’ensemble de ce site, expliquait Michel Cètre, vous avez vu aujourd’hui des choses que l’on ne montre pas au public. L’espace accueil est réduit et la boutique n’est qu’un coin de table, qui génère pourtant 100 000 € de CA ! ».

Un espace trop restreint

Anne Ackermann, soulignait le principal problème rencontré actuellement : l’espace restreint. Avec une capacité d’accueil limitée à 10 personnes, la saison estivale peut voir affluer jusqu’à 1 500 visiteurs, posant des problèmes de gestion des flux de plus en plus urgents…
La solution envisagée est la restauration de la Maison du Pardessus, qui offrirait un espace d’accueil plus spacieux, une boutique élargie, un point d’information touristique, et des installations adaptées aux événements et ateliers. Actuellement, le manque d’espaces chauffés limite les activités pédagogiques et culturelles nécessaires pour faire rayonner la Saline qui attire déjà 83 000 visiteurs par an.
« Pour franchir la barre des 100 000 visiteurs il faut de l’évènementiel, quelque chose d’autre qui attire un autre public » estime pour sa part Dominique Bonnet.

Le SMIX remède miracle ?

Le projet, soutenu par le SMIX permettra de régler ces problèmes avec la création d’une salle d’exposition au premier étage de la Maison du Pardessus, ainsi qu’une salle culturelle pour des spectacles et séminaires. De plus, la rénovation du Magasin des Sels, qui est restée dans son jus depuis une soixantaine d’années, permettra de prolonger la visite et de mieux comprendre l’histoire et l’importance du sel, également connu comme « l’or blanc », dans la région.
L’objectif est également d’étendre la durée de la visite, actuellement limitée à une heure, afin de permettre aux visiteurs de mieux appréhender le patrimoine et l’histoire de la Saline, ce site emblématique du Jura et plus encore du Cœur du Jura.