5 ans déjà ! La Cabiotte trace sa route

0
58
Nathalie Mathieu, mille idées à la minute.

L’association est en constante évolution. L’assemblée générale du 17 octobre était l’occasion de faire le point sur la situation. A ce jour la Cabiotte compte 168 bulletins d’adhésion contre 119 en 2020, soit 232 personnes contre 157 en 2020 dont 44 bénévoles actifs. Si la majorité d’entre eux est salinoise, d’autres viennent de tout le territoire mais aussi de Lons le Saunier, Byans sur Doubs, Dole, Fraisans…

Reconduction des activités « classiques » avec peut-être des petits plus

Les activités qui cartonnent sont reconduites, notamment les balades et randonnées avec des propositions de marches de niveaux différents et encadrées par un animateur sportif. Les séjours vacances seniors* avec la mise en place d’un séjour intergénérationnel en partenariat avec la structure enfance jeunesse de Salins. Les sorties à la journée en essayant de réduire les coûts pour les familles modestes. Le jardin collectif avec l’idée de créer un jardin des 5 sens.

Vers la réouverture du grigniotte café ?

L’activité du grigniotte café n’a pas repris depuis la crise Covid, mais il est plus que jamais au cœur du projet global de la Cabiotte. La priorité aujourd’hui est de trouver un local plus adapté. D’autres projets devraient se concrétiser : l’agrément de la CAF du Jura pour l’espace de vie sociale, le montage du dossier ENVI (Espaces Nouveaux, Villages Innovants) ce qui permettrait de bénéficier d’une aide financière de la Région, et l’agrément ESUS (Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale) permettant à la Cabiotte d’être reconnue « d’intérêt général », et enfin mise en place d’un financement participatif ou crowdfunding.

Michel Cêtre, maire de Salins, invité à prendre la parole confirmait  : « Nous avons augmenté votre dotation cette année, bien que les finances de Salins ne soient pas forcément au rendez-vous. C’est extrêmement important que votre structure puisse fonctionner normalement. Votre activité est pour moi d’intérêt communautaire. Il faudrait que l’on regarde à la Communauté de communes si l’activité de la Cabiotte peut être prise en compte dans les services à la personne. On va se pencher sur la construction de l’avenir ensemble ».

Liliane Lucchesi, conseillère région Bourgogne Franche-Comté indiquait quant à elle : « La Cabiotte est vraiment un joyau, c’est une association qui ne peut qu’apporter des bienfaits sur un territoire. S’il y a des idées, une volonté, des projets qui tiennent la route, la Région sera toujours à vos côtés ».

Denis Delbroucq, maire de Chamole, a tenu à participer au voyage senior en Corse. « Je souhaitais le découvrir et pouvoir le proposer à ma commune et même peut-être aux communes voisines. J’espère que l’on va pouvoir faire des choses ensemble, vous avez tout mon soutien ».

Pour la petite histoire : Chantal, habitante de Lavans-les-Dole, a retrouvé lors du séjour vacances en Corse avec la Cabiotte, un ami qu’elle n’avait pas vu depuis 66 ans ! « Je l’ai reconnu, on était des amis et ma foi, ben on a parlé. Je vais lui téléphoner pour prendre de ses nouvelles ».

Chantal, ravie d’avoir retrouvé un ami perdu de vue.