Arbois : départ en retraite à l’ADMR

0
62

En septembre dernier, le personnel de l’ADMR était réuni autour de son président, Dominique Gahier pour souhaiter une heureuse retraite à l’une des leurs, Chantal Detouillon.
« Le départ à la retraite est toujours un moment particulièrement émouvant dans la vie, commentait le président. Il peut être vécu comme une terrible épreuve, un saut dans l’inconnu ou abordé comme une nouvelle étape avec la jouissance d’un repos bien mérité après toutes ces années de travail. Vous vous engagiez avec force et passion aux côtés des bénéficiaires dont on vous confiait la charge. Vous avez constamment affiché cet attachement, cette volonté d’assurer au mieux votre mission au quotidien tout en apportant le plus de réconfort possible à toutes les personnes que vous avez accompagnées ».

Toute une histoire…

Chantal débute sa carrière dans le service d’aide à la personne en 1993. Elle travaille dans divers établissements à Mouchard, Salins, Dole, Champagnole …) Allant toujours de l’avant, Chantal entame en 2003 une formation longue et intense et obtient en 2004 le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale. C’est le 18 mai de la même année qu’elle se présente à l’ADMR d’Arbois, accueillie à l’époque par la présidente Simone Barbier. Elle y reste 18 ans.
Chantal comment allez-vous occuper vos journées ?
« Je vais prendre davantage soin de ma maman qui est en Ehpad à Quingey. Je retrouverai quelques heures à faire dans le service à la personne, ce qui me permettra de sortir de chez moi et de garder une petite activité. Je vais aussi pouvoir profiter de mes petits-enfants, puis me reposer, me détendre. J’aime bien bricoler, alors je vais m’attaquer à des travaux dans la maison que je remets depuis longtemps par manque de temps. Je ne vais pas trouver le temps long, d’autant que je ne suis pas du genre à vouloir remplir absolument mes journées. »