Dole : le week-end gourmand du chat perché n’a pas eu peur de l’eau

0
252
Une centaine d’exposants ont fait découvrir leurs spécialités. (Crédit photo : Ville de Dole).

Malgré un dimanche à la météo déplorable, le Week-end Gourmand du Chat Perché a rassemblé bon nombre d’amateurs d’art culinaire et de saveurs gustatives, samedi et dimanche dans la cité de Pasteur.
De la rue des Arènes à la rue de Besançon en passant par la Grande Rue, la Place aux Fleurs, la Place du 8 mai et la Place nationale, une centaine d’exposants ont fait découvrir leurs spécialités.
Ainsi, dégustations et animations ont rythmé la Ville durant ces deux jours pour le plus grand plaisir des milliers de visiteurs, venus goûter à cette parenthèse gourmande.

Dégustations et animations ont rythmé la Ville durant ces deux jours pour le plus grand plaisir des milliers de visiteurs. (Crédit photo : Ville de Dole).

 

Culture et arts de rue

Cette année l’on pouvait notamment découvrir le village des Alsaciens et son folklore gourmand, ou encore le village des Bourguignons et Chablis, à l’honneur de cette 7ème édition.
L’occasion également de découvrir des sites patrimoniaux de la Ville d’adoption du Chat perché de Marcel Aymé, comme par exemple le cloître de la Visitation, le cloître des Cordeliers, le cloître du collège de l’Arc et celui des Dames d’Ounans, au sein desquels ont été consommés de multiples produits du terroir et de savoureuses bouchées gourmandes réalisées par les restaurateurs et artisans locaux.
Mais résumer le Week-end Gourmand du Chat Perché aux seules régalades serait réducteur.
Car entre mets et entremets, diverses interventions artistiques mêlant arts de la rue, concerts, fanfare et théâtre étaient programmées.
De quoi ravir l’ensemble des sens, et des effervescences possibles.