Une rubrique qui tombe sous le sens !

0
289
Gérard Bouvier.

Vous tombez bien ! C’est la reprise avec une rubrique qui vous souhaite une bonne
année !
Ne vous retournez pas : 2023 c’est tout droit devant nous. Nous en avons enfin fini
avec 2022, ses coronavirus, son réchauffement climatique, sa guerre en Ukraine et
son inflation. Annus horribilis !
Élisabeth II pour l’anniversaire des 40 ans de son accession au trône, avait qualifié
de cette expression latine l’année 1992 pour des raisons diverses et britanniques
mais sans rapport avec une intervention proctologique foirée comme certains
complotistes persistent à l’insinuer.
Je n’ai pas mieux que cette affirmation dédaigneuse pour qualifier 2022.
Vive 2023 !
Les prophètes nous prédisent inflation, guerre en Ukraine, réchauffement climatique
et coronavirus…
Et pour la nouveauté nous nous demandons, comme jadis nos ancêtres les gaulois,
ce qui pourrait bien nous tomber sur la tête.
Un petit point d’étymologie rassurant. « La tombe » vient du latin tumulus, petit
monticule sous lequel nous avons pris l’habitude de finir nos nuits après que nous
ayons fini nos jours. Rien à voir avec le verbe tomber. Voilà une mise au point
sémantique qui tombe à pic pour ceux qui auraient le moral qui tombe dans les
chaussettes ou qui se voient encore bien de tomber raide en 2023.
Quant à moi, je suis souvent tombé sur un os en 2022. Les bras m’en tombent et il
m’arrive de tomber à la renverse quand je tombe des nues. Mais je continuerai en
2023 à tomber en enfance avant de tomber en ruine.
Vous pourrez vous en convaincre si vous tombez sur ma rubrique puisque je n’ai pas
encore l’intention de la laisser tomber.