Retour sur le Tour

Le Jura a été formidablement mis en valeur par les caméras et les commentateurs de France Télévision.

0
87
(Crédit photo : A.S.O)

 

(Crédit photo : A.S.O)

Vendredi dernier, lors de la 19ème étape reliant Bourg-en-Bresse à Champagnole, le Tour de France, plus prestigieuse course cycliste de la planète, a permis de valoriser l’image du Jura aux yeux du monde entier.
A commencer par les agriculteurs du Jura qui ont fait très fort grâce à leur fresque géante “Comté sur nous”, laquelle a retenue plusieurs dizaines de secondes durant, l’attention des caméras de France 2 et alimenté les commentaires d’Alexandre Pasteur et de Franck Ferrand sur les différents fromages locaux.

Capture d’écran France 2.


On aura également noté, lors de la montée vers Château-Chalon, l’échange entre Franck Ferrand et Laurent Jalabert, l’un invitant l’autre à venir déguster le vin jaune jurassien. L’occasion d’expliquer le processus de fabrication de ce breuvage typique et réputé, issu du savagnin et embouteillé en clavelin.

 

Les différents reliefs jurassiens ont permis de commenter la spécificité du département.

Puis, après un coup de projecteur médiatique donné sur la fresque de l’aérodrome de Crotenay dédiée à “Poupou”,  les différents reliefs jurassiens ont donc permis de s’étendre sur la spécificité du département, notamment de ses lacs, de ses rivières et de son caractère paisible, visiblement envié par bon nombre d’urbains, si l’on en croit la fréquentation touristique exponentielle dont notre territoire a bénéficié cet été.

 

La fresque de l’aérodrome de Crotenay dédiée à “Poupou”.

 

Enfin, on retiendra pour l’anecdote l’arrivée en solitaire du puissant Danois Soren Kragh Andersen, s’imposant à Champagnole devant une foule en délire.
Une belle étape à rebondissements, une grande journée pour le Jura, et qui d’après plusieurs sources concordantes, pourrait vraisemblablement en augurer une autre, en 2022…

Le Danois Soren Kragh Andersen, s’est imposé en solitaire à Champagnole. (Crédit photo : A.S.O)