Le foyer Viva Cité a été inauguré

L’APEI (Association de parents, de personnes handicapées mentales et leurs amis) a remplacé le foyer du Château d’eau par cette construction neuve qui comprend 66 places dont 10 pour personnes handicapées vieillissantes.

0
328

Le foyer du Château d’eau, qui a hébergé de nombreuses générations de travailleurs du CAT (Centre d’aide par le travail) puis d’ESAT (Etablissement ou service d’aide par le travail), était devenu obsolète. L’APEI Lons-le-Saunier a convaincu le Conseil départemental en 2011 de l’autoriser à construire un foyer neuf avec 66 places, dont 10 pour personnes handicapées vieillissantes.
L’OPH du Jura – aujourd’hui la Maison pour Tous – a été retenu comme maître d’œuvre et le cabinet d’architectes Chareyre & Pagnier choisi. Le chantier a démarré en septembre 2018. « Initialement pour une durée de deux ans, rappelle le président de l’Association de parents, de personnes handicapées mentales et leurs amis, Guy Coulon. Compte tenu de la Covid, il est passé à 2 ans et 7 mois avec mise à disposition et déménagement en mai dernier. »
L’ensemble des 66 chambres se répartit sur cinq niveaux. Elles sont regroupées en appartements, c’est-à-dire des groupes de vie avec chacun un réfectoire dédié pour prendre les repas en commun et un espace pour repos et activités communes. Des espaces ont été réservés pour les bâtiments techniques et les bureaux. De vastes terrasses ont été aménagées.

Un parking trop petit

Le seul souci est le manque de places de parking.
Le président a sollicité le maire pour acquérir une parcelle permettant de créer quelques stationnements supplémentaires.
« Avec les administrateurs, nous sommes particulièrement fiers et heureux de cette réalisation qui nous permet d’accueillir les travailleurs de l’Esat dans des conditions dignes de ce qu’on peut attendre d’un hébergement aujourd’hui, souligne Guy Coulon. Nous sommes également heureux de pouvoir offrir à nos personnes vieillissantes et retraitées une solution digne de ce que nous leur devons ».
Un seul bémol : dans les cinq ans qui viennent, il faudra trouver des réponses pour quinze retraités supplémentaires.
Après la réalisation du nouvel Esat en zone industrielle de Perrigny, Viva Cité est le deuxième fleuron qui s’ajoute à la rénovation du bâti de l’association.
« Le troisième va suivre puisque les travaux de rénovation de l’IME (Institut médico-éducatif) sont terminés et nous vous donnons d’ores et déjà rendez-vous au printemps prochain pour la troisième inauguration qui clôturera la rénovation de l’ensemble de nos bâtiments », a annoncé le président.