La Maison des Experts est inaugurée

Désormais installé au 18, avenue du Stade, à Lons-le-Saunier, Loïc Torandell a présenté et remercié ses partenaires.

0
168
Loïc Torandell et ses partenaires.

« L’idée de La Maison des Experts est née en 2017 à Lyon. Elle a germé dans la tête d’un avocat fiscaliste, Me Jeannick Moisy », raconte Loïc Torandell. Il a décidé de casser les codes et de tenter une expérience qui avait pourtant été interdite en 2002, faire collaborer les professionnels du chiffre et du droit autour de projets de transmission d’entreprise. La loi a changé depuis, mais il a fallu du temps pour casser les habitudes et ne pas avoir peur de professions différentes.
« Coalliance est alors née, à Lyon tout d’abord, puis à Lons-le-Saunier, poursuit Loïc Torandell. Le succès a été immédiat en raison de trois facteurs : l’expérience de savoir travailler en équipe, la technicité des intervenants et la convivialité ».
Loïc Torandell a adapté ce savoir-faire propre aux experts de haut niveau à la capitale jurassienne.
Le Lédonien travaille avec plusieurs professionnels, qu’il a présentés lors de l’inauguration de ses nouveaux locaux, 18, avenue du Stade. Tout d’abord la BNP de Lons car « il est impossible de financer un projet sans prêt, sans compte courant, sans garanties, et sans établissements bancaires ».

Comptables, avocats, notaires…

L’expert-comptable ensuite, « premier interlocuteur du chef d’entreprise, premier confident, premier lanceur d’alerte quand ça va mal ».
Olivia Di Martino était présente. « Nous travaillons ensemble depuis une dizaine d’années. Chacun apporte de la compétence et nous sommes partenaires mécènes de Scènes du Jura, ce qui nous permet d’offrir des places à nos équipes, partenaires, clients », met en avant la professionnelle.
Parmi les représentants des avocats, se trouvait Hélène Eckes. « Je suis avocate en droit des affaires et je conseille les entreprises en matière de droit des sociétés, cession/rachat d’entreprises… », explique-t-elle.
« En tant qu’avocat fiscaliste, j’examine tous les aspects fiscaux des opérations que nous réalisons avec nos clients, ajoutait Jeannick Moisy. Je m’assure que toutes les conséquences fiscales sont bien maîtrisées et du moindre coût pour elle et pour ses actionnaires ».

Une question de confiance

Loïc Torandell et ses partenaires collaborent aussi avec les notaires.
« Merci à l’ensemble de nos clients qui nous font confiance malgré un contexte économique difficile, des marchés en baisse et des mauvaises nouvelles qui s’accumulent. Après 2020 et son Covid, 2022 et sûrement 2023 ne seront pas des années d’euphorie, constate Loïc Torandell. Nous assumerons notre statut de conseiller, arbitrerons si cela est nécessaire et surveillerons chaque portefeuille comme si c’était celui de nos enfants ».
En résumé, faites-leur confiance pour être fidèles au poste !