Triangle d’Or. La Châtelaine : trois années de fouilles pour 70 m² !

0
275
Christophe Méloche présente son rapport de 400 pages.

L’Association de Sauvegarde du Château de La Châtelaine, présidée par Thierry Gille, a récemment tenu son assemblée générale, marquant ainsi une étape significative dans ses efforts continus pour préserver le patrimoine historique. Lors de cette réunion étaient présentés les résultats des trois années de fouilles, dirigées avec diligence par Christophe Méloche, responsable du programme. Son rapport, dense et documenté sur 400 pages, constitue un témoignage précieux de l’histoire du site, malgré sa modestie de seulement 70 mètres carrés.

Un héritage valorisé

Alors que Christophe Méloche se retire après plus d’une décennie de travail bénévole, son héritage perdure dans la reconnaissance croissante du site dans le monde de l’archéologie. Une nouvelle étude, menée par une historienne, promet de jeter une lumière nouvelle sur le château féodal lui-même, ouvrant ainsi de nouvelles perspectives sur la vie quotidienne de ses anciens résidents.

Perspectives de l’association

Cependant, l’engagement de l’association ne se limite pas à la recherche. Sous la direction de Marie Murcier et Pascale Gerriet, le groupe a fait état d’une situation financière saine et d’une participation active de 50 membres.
Pour l’année à venir, l’association a un programme ambitieux. Parmi les projets figurent la création de pupitres d’explication sur les lieux de la fouille, le balisage du sentier, le transfert du mobilier archéologique au musée local, des visites guidées avec des établissements scolaires (Salins et Mont-sous-Vaudrey), une randonnée en collaboration avec l’office du tourisme, et l’étude des parcelles en terrasses hors des murailles du site, ainsi que la rédaction d’une publication « grand public ». Ces initiatives démontrent l’engagement profond de l’association envers la préservation, la valorisation et la diffusion du patrimoine local pour les générations futures.