Avec l’AIS, les locataires sont bien accompagnés

Pour conjuguer sécurité et rentabilité, les propriétaires jurassiens ont tout intérêt à passer par l’agence immobilière sociale de Soliha.

0
561
Quatre salariées sont chargées de mettre en relation des publics fragiles avec des propriétaires.

L’AIS ou agence immobilière sociale est une association qui a été fondée il y a presque dix ans avec le soutien du Conseil départemental et de l’Etat. L’association est présidée par Christelle Morbois, également vice-présidente au Conseil départemental. Quatre salariées sont chargées de mettre en relation des publics fragiles avec des propriétaires qui disposent de biens de qualité dans le parc privé ou communal et qui s’engagent à proposer des loyers modérés.
Parmi elles, Amandine Voisin, conseillère en économie sociale et familiale. Elle accompagne les locataires d’avant à après la signature du bail. Remplissage de la demande d’allocation pour le logement, ouverture des compteurs, traitement des impayés, relations avec les partenaires (Udaf, travailleurs sociaux du Conseil départemental, des CCAS…), gestion d’éventuelles conflits de voisinage…, ses interventions sont multiples. Chaque locataire la reçoit au moins une fois à son domicile après son entrée.
« L’accès au logement est souvent la clé de l’insertion sociale, explique la professionnelle. Cela permet aux personnes d’être posées et d’avancer sur d’autres problématiques : la santé, le travail, l’accueil de leurs enfants… » C’est le préalable à d’autres objectifs. « J’interviens souvent auprès de personnes seules et de familles monoparentales, beaucoup suite à des séparations. »
Cet acte solidaire de loger des publics fragiles est une des motivations des propriétaires qui passent par l’AIS.

Trois questions à Jérôme Le Panse

L’AIS gère votre immeuble en centre-ville de Lons depuis 2015. Pourquoi avoir fait le choix de passer par cette agence ?

Après une carrière de journaliste, je me suis tourné vers le médico-social comme éducateur ! La solidarité, ça me parle parce que c’est un acte essentiel pour les plus démunis. Je voulais acquérir des logements pour en faire bénéficier les plus défavorisés avec des loyers très bas.
Le logement constitue un lieu auquel on s’identifie, dans lequel on investit matériellement et affectivement et c’est par le logement que l’on peut se reconstruire. L’agence immobilière sociale Soliha (anciennement SIRES) est devenue, à ce titre, un interlocuteur privilégié. C’est lors d’une discussion avec l’ancien président du Conseil départemental, Christophe Perny, en 2015, que je me suis rapproché d’elle pour signer un mandat de gestion de mon immeuble au centre-ville de Lons-le-Saunier. Le contact a tout de suite été clair, avec les mêmes valeurs d’éthique sociale. J’y ai donc trouvé (et je trouve encore !) un interlocuteur privilégié, engagé et responsable, pour la gestion de mes 4 appartements.

Vous avez subi des impayés. Comment l’AIS est-elle intervenue ?

Soliha AIS a déclenché le dispositif VISALE pour un locataire ayant des difficultés financières à régler son loyer. Cette garantie VISALE (Visa pour le Logement et l’Emploi) est une caution locative accordée par Action Logement. Elle garantit ainsi le paiement du loyer et des charges locatives au propriétaire en cas de défaillance. Le locataire peut « souffler » et être suivi par l’intervenante sociale de l’AIS avec un accompagnement et un suivi spécifique pour l’aider notamment dans la gestion de son budget. L’AIS répond ainsi aux difficultés du locataire, c’est cela faire du social !

Un de vos locataires bénéficie actuellement d’une mesure d’accompagnement IML (intermédiation locative) actionnée en cours de bail suite à des difficultés. Pouvez-vous nous expliquer de quoi il en retourne ?

Cette mesure d’accompagnement (financée par l’Etat), mise en oeuvre en accord avec le locataire, permet de favoriser l’accès et le maintien dans le logement et notamment de prévenir l’expulsion locative. Elle est d’une durée de 6 mois, renouvelable une fois si nécessaire. Pour le propriétaire, c’est un dispositif simple et sûr qui lui confère plusieurs avantages. L’objectif est bien d’aider le locataire dans ses démarches administratives et sociales (exemple : ouverture de droits non demandés). Ainsi, sécurisé par ce parcours locatif et par la relation de confiance avec l’intervenante sociale, le locataire est maintenu dans son logement et c’est une très bonne chose !