Auxonne. Portes ouvertes au 511ème régiment du train, samedi 4 et dimanche 5 mai

0
352
Le 511ème lors de son déploiement en Roumanie.

Présenter le régiment à un large public, proposer une meilleure connaissance du monde de la défense, faire état de démonstrations, d’expositions et d’explications des différents matériels utilisés, et surtout s’amuser (rocker, swinguer) au bal du samedi soir dans l’ambiance 1945 d’une guinguette spécialement reconstituée comme au temps de la libération, tels sont les multiples objectifs de l’opération portes ouvertes, coïncidant avec les 80 ans d’existence de la base militaire auxonnaise.
Par ailleurs, des espaces et temps ludiques ont été prévus. Comme des parcours gonflables pour enfants, des stands pour s’exercer au tir, des chants, le haka des ultramarins, des démonstrations de combat rapproché ou de travail des maîtres-chien.
« Nous proposerons aussi de venir faire un tour dans nos véhicules. Le but est de vraiment faire découvrir le quotidien de notre vie en caserne au grand public. On dit souvent que l’armée est la grande muette, et bien là, on va parler, on va montrer… » souligne le commandant Lionel d’Auber de Peyrelongue.
Lequel observe que le recrutement devient moins difficile qu’avant.
« Les tristes événements que nous avons récemment connus ou l’incertitude de la stabilité mondiale, incitent de plus en plus de jeunes à se demander comment aider à défendre leur pays ou préserver ses intérêts ».
Ainsi, il y a fort à parier que ces portes ouvertes puissent faire naître de nouvelles vocations…