Arbois : la Maison de Santé Pluriprofessionnelle pourrait ouvrir au printemps 2023

Les professionnels de santé constituant l’association « Alisea » (Association des Libéraux pour la Santé En Arbois) présentaient leur projet lors du dernier conseil municipal. Après deux ans de réflexions, de discussions, et la crise sanitaire, la concrétisation pointe à l’horizon 2022-2023.

0
92
La Future Maison de Santé Pluriprofessionnelle.(©Cabinet LCR).

Le départ de l’associée du Dr Valérie Cachot en septembre 2019 a été le déclencheur. A partir de là s’est engagée une réflexion entre cinq professionnels de santé de la commune : deux généralistes Solen Binoist-Marendaz et Valérie Cachot, une orthophoniste Marlène Vichet, et deux kinés Nicolas Segard et Paul Cellerier.
« Une maison de santé à Arbois apparait comme une réponse efficace aux nouveaux besoins en matière de santé et permettrait de maintenir une offre de santé suffisante sur le territoire tout en conférant à Arbois une dimension de commune attractive ».

Construction sur la zone de l’Ethole

Le manque de terrains dans le centre d’Arbois ne laissait guère qu’une possibilité pour une construction de 740 m² plus parking : la zone de l’Ethole. La MSP bénéficiera d’un parking de 43 places construit par la municipalité sur un terrain acheté pour un euro symbolique à la CC APS. Ce parking restera public.
Le bâtiment comprendra quatre bureaux de médecins, six infirmières libérales, une infirmière ASALEE (Action de Santé Libérale En Equipe), quatre orthophonistes, quatre boxs de kinésithérapie (2 kinés plus une collaboratrice occuperont dans un premier temps les lieux), une psychomotricienne, une psychologue voire deux, une diététicienne et une secrétaire. Les locaux disposeront également d’une salle d’urgence pouvant recevoir les équipements nécessaires à la pratique de la télémédecine, permettant ainsi aux médecins généralistes de solliciter l’avis de confrères spécialistes sans déplacement pour les patients. Enfin, un espace sera dédié à l’hébergement des étudiants, venus en formation ou même de médecins remplaçants.

Resteront au centre-ville, un cabinet de médecine générale, un cabinet infirmier, deux kinés, un ophtalmo, une cardiologue, une dentiste.

Si le choix de faire un projet privé est privilégié « c’est à la fois pour les délais parce que l’on n’est pas soumis aux appels d’offres, et la volonté de faire selon nos plans. C’est un véritable pari de faire le choix de construire quatre bureaux de médecins et de n’en avoir que deux aujourd’hui. On est dans la perspective de se dire on a des locaux, il faudra trouver deux généralistes qui voudront bien venir travailler à Arbois et nous aider à faire face à cette pénurie ».
Un véritable pari puisque ces 5 professionnels de la santé s’engagent sur un prêt de 20 ans.

Projet de plus d’un million d’euros. Subvention de la CC APS de 65 000 euros et construction du parking par la ville d’Arbois. Subvention LEADER espérée de 200 000 euros. Début de la construction juillet 2022 et entrée dans les lieux mars 2023.