Theo Colombo Zart

Le jeune Brésilien né en 2006 a quitté Porto Alegre (1,5 million d’habitants) pour vivre pendant dix mois dans le Jura. Une expérience permise grâce à l’accueil de Bernard Emorine. Theo est le 30e jeune que le délégué régional de CEI héberge. Il recherche des familles d’accueil dans le Jura pour la rentrée pour des séjours de trois à dix mois.

0
969

Ma meilleure qualité
L’adaptation.
Mon pire défaut
L’individualisme.
Le Brésil en un mot
Diversité.
La France en un mot
Histoire.
Le Jura en un mot
Campagne.
Mon accueil dans le Jura
J’ai eu un bon accueil. Les Jurassiens sont sympas et curieux sur mon pays. Ils demandent tous pourquoi je suis venu dans le Jura. J’ai voulu essayer la France car je me suis mis à étudier la langue l’an dernier et je l’ai trouvée belle, mais le Jura, c’est un hasard.
La famille qui m’a accueilli
Bernard. C’est quelqu’un d’actif.
Mon lycée
Jean-Michel à Lons-le-Saunier.
Mon occupation préférée dans le Jura
Aller à la salle de sport.
L’aliment et la boisson Made in Jura que je préfère
Le comté et le Macvin.
Ma commune jurassienne préférée
Baume-les-Messieurs. La maison de Bernard me permet de passer du temps au calme.
Le paysage jurassien que je préfère
Le lac de Vouglans.
Mon meilleur souvenir dans le Jura
Quand je suis allé manger des grenouilles avec des amis de Bernard, c’était sympa !
Mon plus mauvais souvenir
Quand je suis sorti du bus scolaire sous une averse apocalyptique. Avec le vent, mon parapluie s’est cassé et envolé !
Mon projet, après le Jura
Je pars en juin. Je vais voyager avec ma famille en Europe puis rentrer au Brésil. J’ai déjà une liste de choses que je veux changer par rapport à ma routine, la façon dont je veux voir ma vie. J’ai déjà des plans…
Mon idée du Jura
Même si c’est petit et pas tellement connu, le Jura est très riche dans beaucoup de domaines. Il y a de beaux paysages, des gens sympas et j’espère que le département attirera toujours plus de touristes.
Mon avenir
Je veux travailler dans le droit, mais je ne suis pas sûr.

Si vous souhaitez être famille d’accueil, tél. 06 80 11 97 34 ou bernard.emorine@gmail.com