Grands mots, grands remèdes…

Sapristi !

130
Gérard Bouvier

Vaimalama Chaves est devenue Miss France 2019. Celle qui était Miss Tahiti peut désormais revêtir le bikini de plus belle femme de France.

Plusieurs media se sont étonnés que miss Tahiti se soit exclamée « sapristi ! » à l’instant du verdict affirmant qu’elle était la plus belle en nos territoires.

Ce « sapristi » est touchant et je ne suis pas sûr, dans des circonstances identiques, d’avoir su mieux dire. Parmi tant d’émotions, il est délicat de trouver l’interjection ad hoc. Le Capitaine lui-même, qui n’en manque pas, emploie « sapristi » dans les 7 boules de Cristal sans même être élu miss le moins du monde.

Miss Bretagne aurait crié : « Tonnerre de Brest ! ».

Mais qu’aurait pu dire notre Laurelyne, Miss Franche-Comté, devenue ce jour-là deuxième dauphine ?

S’exclamer « vouaille ! » semble le meilleur choix, qui peut tenir lieu sans rougir de sapristi comtois. Ajouter : « C’est pas vrai ! De Diousse, j’y crois pas ! » ne serait pas excessif.

Vouaille est une interjection construite à partir de « Vouais », dérivé populaire et déniapé de Oui, et de « Aïe » manifestation d’une surprise quelquefois douloureuse. Vouaille !  exprime donc l’étonnement ou l’ahurissement de nous autres, ou aussi l’admiration comtoise.
Vouaille ! est à mi-chemin entre P….. ! (volontiers considéré comme vulgaire dans certains milieux puritains) et Juste ciel ! (beaucoup plus vertueux mais devenu rare sous les préaux des collèges).
Mince alors ! peu s’avérer utile. L’interjection ne veut strictement rien dire mais elle est adoptée par l’usage.

Faites le bon choix quand votre tour viendra d’être élu(e)…