600 ans après… le retour de l’université à Dole

Après plus de deux ans de travail en étroit partenariat entre le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, la région académique Bourgogne- Franche-Comté, l’université de Franche-Comté, et la Ville, Dole vient d’obtenir l’ouverture, en septembre prochain, d’un Bachelor « Packaging Emballage Conditionnement » et d’un Bachelor « Science des Données » (anciennement « Statistiques et Informatique Décisionnelle »).

0
1968
"Avec l’Université de Franche-Comté et le Rectorat, je viens d’officialiser en mairie de Dole l’implantation d’un site universitaire !" se félicite Jean-Baptiste Gagnoux.

« Avec l’Université de Franche-Comté et le Rectorat, je viens d’officialiser en mairie de Dole l’implantation d’un site universitaire ! Depuis plus de deux ans, je travaille en étroit partenariat avec l’Université de Franche-Comté et le ministère de l’enseignement supérieur, à l’implantation à Dole d’un site universitaire afin d’étoffer la palette des formations postbac pour nos jeunes et d’apporter une réponse concrète aux besoins des entreprises de notre territoire qui font face à l’apparition de nouveaux métiers et services. C’est chose faite !  » se félicite Jean-Baptiste Gagnoux.
En effet, l’université de Franche-Comté et l’IUT de Besançon-Vesoul ont désormais la volonté de développer leur offre de formation pour proposer aux jeunes et aux familles du territoire un plus large choix de formation.
L’apparition de nouveaux métiers et nouveaux services dans les entreprises, ainsi que l’offre de formation actuelle au sein de la région académique Bourgogne- Franche-Comté ont ainsi amené à la création d’une nouvelle antenne à Dole à la rentrée 2023.
Cette antenne permettra aux étudiants de suivre deux Bachelor Universitaire de Technologie (BUT).
Le BUT, préparé en 3 ans, remplace désormais le diplôme universitaire de technologie (DUT) : une formation professionnalisante qui alterne cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques et périodes de stage.
Les deux BUT répondent aux besoins de formation actuels :
Spécialité « Packaging Emballage Conditionnement », parcours « Éco- conception et industrialisation », ainsi que Spécialité « Statistiques et Informatique Décisionnelle », parcours « Science des données : visualisation, conception d’outils décisionnels ».

Pour dépasser le millier d’étudiants…

« Dole est la 4ème ville de Franche-Comté et la 1ère ville du Jura. Elle accueille déjà près de 900 étudiants répartis dans une trentaine de formation postbac mais, elle n’avait pas jusqu’à maintenant, d’antenne Universitaire. Avec ces ouvertures, nous renouons avec l’enseignement universitaire et raccrochons Dole à l’Université.
Respectivement 6ème et 14ème de France, ces deux filières n’existent pas à l’échelle de la région Bourgogne Franche-Comté.
Elles accueilleront d’ici 3 ans au moins 160 étudiants supplémentaires et ouvriront des possibilités de développements futurs qui seront profitables à l’ensemble du territoire » poursuit le premier magistrat dolois.
De son côté, la conseillère régionale déléguée en charge de l’enseignement supérieur et la recherche, Rim El Mezoughi tempère :
« J’ai représenté la Région lors des votes qui furent extrêmement compliqués. La Région a pleinement participé et pesé de tout son poids pour la création de ses deux nouvelles filières et leur implantation sur notre ville. La Région a œuvré pour la réalisation et la concrétisation de ce projet car la Présidente de Région, Marie Guite Dufay, a fait de l’enseignement supérieur et du maillage du territoire une priorité !
Malgré cette excellente nouvelle nous devons également être conscients que ce maillage du territoire est une contrainte pour les professeurs qui devront être présents sur plusieurs sites (notre région est grande) et les écoles doctorales, puisque les pôles d’excellences restent très concentrés et situés sur Besançon et Dijon.
Notre Ville se devra de relever le challenge et devra se montrer attractive pour attirer les étudiants et faire que la création de ses deux Bachelors, pour lesquels la Région a tant œuvré, soit une réussite ! ».

La spécialité « Packaging Emballage Conditionnement » (PEC)


Cette spécialité est peu présente au niveau national. Ce BUT sera le 6e département
de ce type à ouvrir ses portes en France.
Le BUT « Packaging Emballage Conditionnement » offre une formation axée sur l’écoconception et le développement durable, le design, le graphisme et le marketing, la résistance des matériaux, les interactions contenuscontenants, la logistique de lentreprise, la traçabilité, la conception des lignes de  conditionnement,
Il est totalement adapté à l’évolution des entreprises qui connaissent un fort développement de leurs services packaging. L’emballage est une industrie d’avenir qui doit répondre à de nouveaux défis. La pandémie du coronavirus a créé une situation ambivalente pour la filière emballage. Au sortir d’une année 2019 déjà difficile, les fabricants de conditionnements sont ainsi en première ligne et doivent répondre à de multiples défis, en particulier pour adapter leurs process face à une demande évoluant presque au jour le jour. Cette crise a également réaffirmé le besoin de protection des produits et place plus que jamais l’emballage comme un
maillon essentiel du bon fonctionnement des chaînes logistiques. Elle pourrait également contribuer à redorer le blason d’une profession régulièrement critiquée pour son impact environnemental et devant composer avec des budgets clients de plus en plus contraints. Ce BUT permettra une forte insertion professionnelle en BourgogneFrancheComté, puisque cette spécialité répond aux besoins de l’industrie locale : l’agroalimentaire (qui représente 55% du marché de l’emballage), la chimie (pour les produits sensibles) et les microtechniques.

 

La spécialité Science des données (SD)

Cette spécialité est également une spécialité d’avenir.
Les prises de décision dans toutes les branches d’activités, et quel que soit le
niveau de responsabilité, impliquent la mise en place d’indicateurs de pilotage
basés sur l’analyse de données.

Filière
innovante, elle s’est développée ces dernières années avec l’apparition de
l’analyse
de données. Ce Bachelor permet aux étudiants d’apprendre les techniques statistiques et outils informatiques spécialisés pour le traitement statistique des données grâce à une formation pluridisciplinaire articulée autour d’enseignements des mathématiques appliquées et de linformatique, des outils de compréhension de lenvironnement socioéconomique (gestion, outils de pilotage,
management
de projet, économie…). Elle permet de développer des connaissances et des compétences en lien avec la construction dindicateurs quantitatifs et lusage doutils danalyse statistique pour la prise de décision.
L’ouverture sur le site de Dole permet donc de proposer une offre de formation diversifiée, avec une spécialité secondaire et une spécialité tertiaire.