Prêt pour le grand départ à Moirans-En-Montagne, vendredi 21 juillet 2023

La Capitale du jouet a effectivement plus d’un Tour dans sa musette.

0
77
Sept ans après Moirans-en-Montagne refait le match.
Grégoire Long Maire de Moirans-en-Montagne très heureux de la venue du Tour dans sa commune.

Pour la 19ème étape complètement jurassienne de la 110ème édition du Tour de France 2023, la Grande Boucle prendra son envol une fois encore de Moirans-en-Montagne, pour une arrivée à Poligny, après 173kms notamment en Terre d’Emeraude.  À deux jours de l’arrivée à Paris, c’est un nouvel épisode plutôt pour sprinteurs qui se profile sur le Jura des lacs, mais sans jamais monter sur ses sommets cette fois-ci. Ce sont deux capitales internationales du département qui sont mises en avant pour cette épreuve, la capitale du jouet pour Moirans et la capitale du Comté pour Poligny, un vaste panorama du secteur sera ainsi offert aux appétits et aux images des différentes télévisions mondiales cet été prochain. Qu’on se le dise bonnes gens…

Une fierté pour Grégoire Long

En effet le maire de Moirans-en-Montagne Grégoire Long est particulièrement content que sa ville reçoive le Tour, pour la seconde fois en une décennie (dernière édition en 2016). «On remercie la société du Tour de France, bien sûr. Et c’est une reconnaissance des bonnes relations entretenues avec le département et nous-mêmes Moirantins ainsi que Terre d’Émeraude Communauté. C’est également une reconnaissance de notre travail de développement constructif, de notre esprit d’entreprise plein d’ambition et de dynamisme pour le Jura en général. Et je tiens à remercier ici personnellement Clément Pernot d’avoir pensé une fois de plus à notre ville, capitale du jouet et pays de l’enfant, associé cette fois-ci à Poligny capitale du Comté. Je tiens aussi à souligner que ce secteur du Jura sera sous les feux de la rampe de très nombreuses télévisions du monde entier (190 pays) pendant plusieurs heures, puisque la retransmission démarrera dès le début de la course, jusqu’à l’arrivée. De plus le 21 juillet sera un vendredi, ainsi bon nombre de salariés du territoire pourront assister à l’évènement en démarrage de week-end. Nous nous ne pouvions pas mieux faire… Je tiens également à préciser que nous fêterons l’année prochaine les 20 ans de «Made in Jura». Ce sera donc une bien belle mise en avant de toutes les communes que le Tour va traverser dans cette étape 100% Jurassienne. Et on va faire en sorte que ce soit une belle fête qui se prolonge dans la soirée… On va mettre les grands braquets afin que ce soit réussi…»