Auxonne. Un carnaval 2024 festif, mais sans fête foraine…

La 102ème édition du carnaval d'Auxonne fut une fois encore une belle réussite collective. Notamment grâce à une météo quelque peu menaçante mais clémente au final. Et ce, en dépit de l'absence de fête foraine. Retour en images sur un dimanche simple et joyeux, comme on aimerait en vivre plus souvent...

0
536
Une journée festive et colorée.

Ce dimanche 3 mars avait lieu le traditionnel carnaval organisé par Club Carnaval Excursionniste Auxonnais qui draine, comme à son habitude, des milliers de personnes dans les rues d’Auxonne.

Joie et bonne humeur.

Pour cette 102ème édition pas moins d’une vingtaine de chars et quatre compagnies musicales étaient de la partie.

 

Malgré le temps maussade, il y avait foule dans les rues pour assister au défilé des chars.

Au vu des prévisions météo, la pluie s’y risquait mais finalement seuls les confettis sont tombés du ciel…
Ainsi, les musiques d’ambiance, les refrains sautillants et la bonne humeur généralisée ont provoqué une vague de sourires sur le visage des milliers de personnes, jeunes comme moins jeunes, rassemblées pour l’occasion sur les trottoirs de la Grande Rue.

On attendait la pluie, mais seuls les confettis sont tombés du ciel…

Du bonheur, de la joie, de la convivialité… pour le plus grand plaisir de Joël Vadot  président du CCEA et des nombreux bénévoles associatifs de tous horizons, sans qui un événement d’une telle ampleur serait impossible à orchestrer.
Bref, un dimanche qui restera longtemps dans les mémoires.

Ce carnaval 2024 laissera de beaux souvenirs.

Le flop 2024, les forains ont refusé de s’installer !

Par le biais d’un communiqué, la mairie d’Auxonne a, jeudi 1 mars, tenu à clarifier sa position :
« C’est avec regret que nous avons pris connaissance de la décision des industriels forains de ne pas être présents à Auxonne pour le Carnaval. La municipalité s’est pourtant engagée le 6 octobre dernier à accueillir la fête foraine sur le parking poids lourds (à proximité du port NDLR) et d’y réaliser les travaux nécessaires, notamment en termes de puissance électrique. Il s’agissait d’un site dédié à la fête, où tous les manèges étaient regroupés au même endroit et plus sécurisé pour les enfants » précise à ce sujet la Ville pour qui « les services ont mis en place tout ce qui était possible pour les accueillir en tenant compte du niveau d’information que nous avions. Alors que depuis le mois d’octobre dernier nous leur avons demandé le besoin en puissance de chacun de leur manège, nous n’avons reçu aucune réponse. Nous avons donc pris contact avec notre distributeur en énergie électrique afin de connaître la puissance utilisée lorsque la fête foraine était installée en centre-ville ».
La puissance totale a été communiquée (310 kilovoltampères) et la mairie a fait en sorte de mettre à disposition 320 kVa sur le nouveau lieu dédié à la fête foraine. Malgré cela, les industriels forains ont pris la décision de ne pas être présents.
Et de conclure :
« Il est évident que pour la municipalité, cela remet en cause l’investissement prévu pour permettre la pérennité de cette fête foraine. L’objectif étant de rendre compatibles les investissements faits pour le nouveau centre-ville et la continuité des événements traditionnels de la ville ».