Arbois : une très forte mobilisation pour le vélo

0
1398
Prêts pour le départ.

Jeudi 30 août, plus de 120 cyclistes avaient répondu à l’appel du collectif « Mobilités Douces d’Arbois » pour participer à la vélorution organisée avec le soutien de la ville. L’évènement dont l’objectif était de faire passer le message : davantage de places pour les vélos en ville, a connu un succès inespéré.

Rassemblés à la gare d’Arbois des cyclistes de tous âges et horizons étaient prêts à prendre le départ pour rejoindre le marché de Mesnay. Un groupe très hétéroclite allant des tout-petits dans les vélos cargos ou les sièges bébés, d’autres sur leurs petites bicyclettes en passant par ceux qui utilisent le vélo par nécessité quotidienne en raison de handicaps, à l’instar d’Emilie que l’on croise régulièrement dans les rues d’Arbois dans son fauteuil roulant électrique et qui était là pour sensibiliser aux défis auxquels elle doit faire face tous les jours.

Une heure de balade très lente dans Arbois

L’ambiance était joyeuse, avec des participants déguisés et arborant des pancartes uniques attachées à leurs vélos. Des slogans amusants comme « T’es beau à vélo ! » et « T’es belle sur ta selle » apportaient une touche d’humour, tandis que le son mélodieux des sonnettes ajoutait une note festive à l’événement. De temps en temps, des chansons engagées se faisaient entendre, scandant des messages de libération des piétons coincés dans les voitures et célébrant la gloire du vélo.

Une petite pause bienvenue devant Louis Pasteur.

Le cortège se déplaçait lentement à travers Arbois empruntant à la fois les rues principales et les voies secondaires plus calmes et sécurisées. L’idée sous-jacente était de mettre en évidence ces alternatives potentielles comme des parcours futurs plus adaptés aux cyclistes, avec des panneaux indicateurs et des marquages dédiés.

À l’arrivée sur le marché, où un parking spécial vélo était prévu, après l’effort les participants étaient réconfortés par les frites concoctées sur place. L’événement a été bien accueilli par les automobilistes et les passants, bien que l’idée de rester davantage sur la droite des axes majeurs ait été soulevée pour permettre une meilleure circulation des voitures.

L’ampleur de la participation a dépassé toutes les attentes et cette réussite motive le collectif pour la suite. Cette manifestation pourrait marquer le début d’un mouvement plus vaste. Les organisateurs envisagent la transformation du collectif en une association pour rejoindre la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) ; lancer de nouvelles actions autour des mobilités douces ; être force de proposition auprès de la commune, pour qu’une place plus importante soit accordée au vélo et même aux piétons : stationnements, itinéraires plus sécurisés, marquage, panneaux ….

Pour rejoindre le collectif : marine.marsot@gmail.com