Voyageurs intrépides, ils observent et décryptent les volcans du monde

Les adhérents de l'association LAVE (L'Association volcanologique européenne) ont organisé leurs 16e Rencontres régionales dans le Jura, à Lons-le-Saunier puis dans la Région des Lacs.

66
Patrick Marcel, responsable pédagogique, et Simone Chrétien, déléguée pour la région Grand Est.

“Nous ne sommes pas forcément des scientifiques, bien qu’il y en ait quelques uns parmi nous. Mais nous sommes tous des passionnés et des spécialistes de l’étude des volcans, des magmas, des laves… Et pour cela nous sommes tous des voyageurs impénitents”. Simone Chrétien est déléguée LAVE pour la Région Grand Est, à l’origine avec Patrick Marcel, Jurassien et responsable pédagogique de l’association de ces 16e Rencontres régionales de LAVE (L’Association volcanologique européenne).
L’association compte sur le plan national 600 adhérents, et une quarantaine de la Région Grand Est sont venus dans le Jura le week-end dernier.

Un temps convivial

D’abord à Lons-le-Saunier où les volcanologues ont échangé leurs images collectées à travers le monde. Des images exceptionnelles, certaines uniques comme celles du Krakatou en Indonésie, prises avant et après son effondrement lors du tsunami du 22 décembre 2018. Le lendemain, les spécialistes se sont retrouvés dans la Région des lacs pour une randonnée matinale, et finir la journée autour d’un barbecue convivial. Ils étaient également les hôtes de l’un des leurs, Pierre Simandre, habitant d’Uxelles, adhérent LAVE depuis plusieurs années.
L’année 2019 s’annonce tout aussi riche en voyages et en images, dont l’association assure la vulgarisation par leurs publications, des ouvrages, DVD et un site internet.

Contact : www.lave-volcans.com