Voeux du maire des Maillys : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

115
Gérard Sturer, maire des Maillys.

Gérard Sturer, maire des Maillys, a présenté les vœux de la municipalité aux Maillotins et aux Maillotines, l’occasion de faire un bref bilan de l’année écoulée et de décrire les projets 2019.

Les conseillers départementaux Dominique Girard et Marie-Claire Bonnet-Vallet également présidente de la Communauté de communes Cap-Val de Saône, les maires des communes voisines, les représentants de la Brigade de gendarmerie d’Auxonne et des sapeur-pompiers du CPI des Maillys assistaient à cette traditionnelle cérémonie placée sous le signe de la convivialité.

« Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’y a pas répétition d’une année sur l’autre. Les évènements se suivent mais ne se ressemblent pas, pouvant parfois surprendre et modifier la feuille de route établie », indiquait en préambule le premier édile.

A l’écoute du premier édile.

« Que 2019 nous guide au bon choix dans nos décisions, au bien être de tous, face à l’adversité qui rôde malicieusement à nos dépens, sans pour autant déstabiliser notre courage et notre enthousiasme. C’est ensemble que nous pourrons prendre les bonnes décisions afin de valoriser et faire vivre notre volonté d’aboutir au développement de notre commune. Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin », poursuivit Gérard Sturer avant de passer aux réalisations et événements qui ont marqué l’année 2018, non sans préciser :

« Cette année 2018 ne reflète pas une grosse avancée en matière d’investissement, pour cause de réduction des dotations globales de l’Etat restées sans réponses à ma réclamation. Gardons quand même espoir d’une amélioration pour cette nouvelle année ».

C’était en 2018

Ainsi on retiendra pour cette année écoulée les travaux d’aménagement de sanitaires à l’école primaire ou encore les divers entretiens et réparation sur bâtiments communaux. Cette année 2018 a aussi été marquée par des événements climatiques qui ont causé des dégâts importants, notamment suite au déracinement du marronnier de l’école maternelle.

On notera aussi le départ de Véronique Perreur de son poste de gérante de l’Agence Postale, remplacée par Clotilde Maigret. La démission de deux membres du Conseil Municipal Noël Héliot le 6 juillet et de Gautier Ciron le 13 décembre ont occasionné la perte d’un tiers des membres du conseil municipal : « Il nous appartient d’organiser de nouvelles élections en vue de pourvoir cinq sièges. La procédure et l’organisation de ce scrutin seront diffusées par voies d’affichages habituels dès ces prochains jours. Cette situation n’est pas unique, ni propre à notre commune, pour noter bon nombre de découragements et désaffections aussi chez nos voisins et collègues élus », précisait le maire à ce sujet.

Les projets pour 2019

« Plus que des vœux comme annoncés l’année passée, ce sont les projets prêts à mettre en application », indiquait Gérard Sturer : mise en conformité de l’Eglise pour l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Rampe d’accès mobile et aménagement d’une place parking réservée handicapée, rénovation d’éclairage public, etc. « L’étude de l’aménagement de l’espace public et de loisirs, suite à la démolition au 5, rue du Port, est reportée à l’année prochaine pour rester dans nos contraintes budgétaires ».

Et de conclure : C’est avec ténacité, optimisme et détermination que je vous assure de mon implication sincère à la bonne tenue de nos engagements. Pour l’année à venir, le chemin est tracé : être réaliste, car je l’ai rappelé, nos dotations n’augmenteront pas, ce qui renforce la nécessité d’être innovant dans la gestion des financements. Notre commune continuera de développer des projets pour son avenir et ses habitants. Que cette année 2019 soit meilleure que ce que nous avons connue en 2018. Paix, amour, santé et bonheur pour tous, loin des conflits et des drames».

Pour Marie-Claire Bonnet-Vallet : « Je voudrais saluer ton action (en s’adressant à Gérard Sturer), l’action de la Commune est le premier niveau d’impulsion des projets qui sont initiés au plus près des habitants ».

Pour Dominique Girard : « C’est l’action de chacun d’entre-nous qui doit accompagner les décisions des élus et c’est au bout de ces actions qu’on aura construit l’avenir. Alors, ce que je nous souhaite, c’est que nous sachions ensemble construire l’avenir et construisons ensemble une belle année 2019 ».

Louis Lanni