Vœux du maire de Flammerans : l’avant-dernière pour Dominique Girard

C'est au nom du Conseil municipal, au nom du Conseil du syndicat des eaux, en tant que Conseiller départemental du canton d'Auxonne et en son nom propre que Dominique Girard, maire de Flammerans a souhaité une belle année 2019 à ses administrés et invités.

136
Dominique Girard était entouré des membres du Conseil municipal.

Les villageois, de nombreux maires et élus des communes voisines, Marie-Claire Bonnet-Vallet Conseillère départemental et Présidente de la CAP Val de Saône, le Colonel Morice Chef de Corps du 511e RT, le Major Euriat commandant la Brigade de Gendarmerie d’Auxonne, le Lieutenant Baron représentant le Centre de secours d’Auxonne,  assistaient à cette cérémonie des vœux :
« J’ai une pensée particulière pour vous, les amis fidèles qui avez été à mes côtés dès le début dans mon engagement électoral pour être conseiller général puis départemental du canton d’Auxonne », précisait Dominique Girard lors de la présentation de ses invités.
« Ce temps rituel des vœux invite à faire le point sur les réalisations et sur les projets à venir. Je soulignerai simplement quelques réalisations phares de 2018 pour notre syndicat des eaux et pour notre commune », indiquait le premier magistrat.

2018 : l’arrivée de la fibre optique

Aussi pour 2018, concernant le Syndicat des eaux, on retiendra la mise en place d’un nouveau dispositif anti-turbidité et d’amélioration de la chloration. La réfection de la cour de la mairie, la transformation des vestiaires du foot en salle de réunion, la réfection de voiries et surtout l’arrivée promise de la fibre optique au cœur du village notamment grâce à l’accompagnement du Conseil départemental qui a investi plus de 100 000€, ont été les réalisations marquantes de l’année écoulée.
Avant de dévoiler les projets pour 2019, Dominique Girard a tenu à rendre hommage aux élus du Conseil municipal et du Conseil syndical des eaux « qui travaillent si souvent dans l’ombre pour que tout se passe bien, malgré les aléas de la conjoncture ».
Il en a également profité pour aborder l’actualité de ces derniers jours et dénoncer la violence et les destructions de biens : «Le coût et l’énergie nécessaires pour la remise en état sont autant de richesses qui feront défaut pour améliorer la situation de ceux qui souffrent », analysait Dominique Girard, et de poursuivre : « S’en prendre aux représentants de l’ordre, c’est s’en prendre à notre démocratie. Ne laissons pas détruire notre démocratie représentative qui est au cœur de notre vie républicaine. Mais battons le coulpe si l’abstention l’emporte sur la participation aux élections, si le repli frileux l’emporte sur l’engagement courageux au service des autres ».

Ce sera en 2019…

Après cette parenthèse, on apprenait que cette cérémonie des vœux 2019 sera la dernière concernant le Syndicat des eaux qui sera de la compétence de la Communauté de communes à partir du 1er janvier 2020. Concernant la commune, 2019 sera l’année du recensement par deux agents recenseurs que sont Christelle Loichot et Elodie Pesouz. Cela sera aussi la poursuite du programme de réfection des bâtiments communaux, l’achèvement de la réfection de toutes les voiries du village et le renforcement par SICECO du réseau électrique dans la partie ouest. On apprenait également que le financement de travaux de grande ampleur du pont du Nacey ne permettra pas d’engager la réfection de la toiture de l’église qui n’est donc plus à l’ordre du jour.

L’avant-dernière cérémonie des vœux de Dominique Girard.

« Tous ces travaux se feront sans accroître la pression fiscale, stable depuis des années, dans un contexte maitrisé de l’endettement. Nous ne voulons pas laisser des caisses vides à la prochaine équipe municipale : c’est en effet l’avant dernière cérémonie des vœux que je préside et je n’envisage pas de me représenter en tant que maire en 2020. Après trois mandats dont deux de maire, je trouve normal qu’un nouveau regard embrasse l’avenir de notre belle commune de Flammerans », annonçait le premier édile.
Et de conclure : « J’aime mon village, j’aime mon canton, j’aime la justice territoriale qui voit dans les habitants non pas de simples bulletins de vote mais des êtres de chair et de sang, qui méritent dans l’équité les mêmes services, le même respect, quel que soit le lieu où ils ont choisi de vivre ».

Marie-Claire Bonnet-Vallet et Dominique Girard, le binôme de Conseiller départemental du canton d’Auxonne.


Pour Marie-Claire Bonnet-Vallet : « Le but ce soir, ce n’est pas de vous faire une liste exhaustive, on ne vient pas justifier notre action devant vous lors de ces vœux. On essai tout simplement de partager avec vous un état d’esprit qui est celui de garder l’idée vivante qu’il y a de belles choses qui se font dans nos communes ».