Jura. Villers-Rotin : les voeux “entier” du maire Jean Rousseau

Jean Rousseau, maire de Villers-Rotin n'a pas fait dans la langue de bois pour présenter les vœux de la municipalité aux Rotiniens et Rotiniennes.

263
Jean Rousseau devant ses invités et ses administrés.

Lors de cette cérémonie à laquelle assistaient notamment Nathalie Roussel, conseillère régionale, Dominique Girard conseiller départemental et son binôme Marie-Claire Bonnet-Vallet également présidente de l’intercommunalité CAP Val-de-Saône, et Raoul Langlois maire d’Auxonne, Jean Rousseau a décrit sans fioriture et avec son franc-parler habituel le bilan de la dernière mandature, un discours agrémenté du ressenti avisé d’un maire d’un petit village de 140 habitants.
Morceaux choisis.
Il semblerait au vu de toutes les nouvelles législations en défaveur des petites communes que nos politiques cherchent à nous faire mourir prématurément, par contre le mille-feuille législatif lui prend de l’embonpoint. On nous avait promis juré que la fusion Bourgogne Franche-Comté allait nous faire faire des économies, les dernières informations donnent un surcout de 18% ! “, indiquait le premier édile.

Une mandature difficile

“Mais pour en revenir à nos moutons, je pense que nous avons eu une mandature difficile : application de nouvelles procédures, la loi NOTRe etc., je vous fait grâce des détails. Nous avons essayé de faire avec, tant bien que mal. Toujours est-il que nous laissons pour la prochaine mandature des comptes clairs et nets, pas de cadavre dans le placard“.
On m’a souvent reproché que Villers-Rotin faisait partie des invisibles de la presse, ce que d’ailleurs j’assume pleinement, mais pourquoi se gausser dans des articles de presse alors que dans un petit village comme le notre où quasiment tout le monde connait tout le monde, les infos se propagent plus vite que la vitesse de la lumière, les fakes news aussi d’ailleurs, et elles auraient même tendance à gagner la course“, s’amusait Jean Rousseau.

Rendez-vous dans deux mois

Puis après avoir donné une liste non exhaustive des réalisations :
Avant d’aller partager le verre de l’amitié, je tiens à remercier le conseil dans son ensemble pour son travail et sa pugnacité devant un maire quelque fois un peu hermétique mais quoique l’on dise toujours à l’écoute. Un merci particulier à ma compagne qui a en permanence su arrondir les angles et a été toujours présente, surtout en cette complexe fin de mandature. Je pense moi, que la totalité des psychopathes n’est pas enfermée. Il parait que j’ ai un caractère difficile mais je ne suis pas encore tombé dans la lycanthropie, enfin j’espère, mais tout ça de toutes les façons n’est que foutaise n’est-ce-pas ?“.
Et de conclure : “Sur ce, je vous souhaite à tous une bonne et heureuse année 2020, et à dans deux mois pour les gladiateurs en espérant qu’ils aient déjà affuté leur gladius“.