Vaccinations : vers une montée en puissance 

Le dernier conseil municipal de Champagnole a permis de faire le point sur le centre de vaccination.

0
273
Le rythme devrait en principe passer de 300 vaccins en mars à 800 en avril.

Laurent Laithier, directeur général des services, s’est mué en « Monsieur vaccins » depuis le tout début janvier. Il est revenu sur le dispositif exceptionnel déployé à l’Oppidum en quelques jours : vers la mi mars, « 2.500 injections ont eu lieu, et 1.200 personnes ont déjà reçu les deux doses » et sont donc immunisés contre le Covid.
« Dix millions de vaccins doivent arriver en France en avril » a t-il rappelé, d’où une hausse capacitaire des centres à prévoir. Le centre champagnolais qui tourne aujourd’hui de 11h à 15h du lundi au vendredi, grâce à 45 infirmières et 15 médecins (pour les 2/3 retraités), a administré en mars 300 doses par semaine. « Il devrait atteindre 800 doses par semaine », soit presque le triple en avril, a annoncé Laurent Laithier : ouverture de 9h à 17h du lundi au vendredi, ouverture le samedi matin, et hausse de la cadence horaire constituent les leviers d’action.
De quoi mieux faire face : « pendant un mois, on a été obligés de répondre non aux demandes (faute de vaccins en France N.D.L.R.), des gens pleuraient faute d’obtenir un rendez-vous » a-t-il confié. Une détresse parfois mâtinée de colère, qui a éprouvé le secrétariat de mairie, en première ligne…