Vaccination : des moyens face à un engouement « incroyable »

0
160
A l'oppidum de Champagnole, 300 vaccinations se déroulent en principe chaque semaine.

« Incroyable ». Selon Laurent Laithier, directeur général des services à la ville de Champagnole, l’engouement des seniors pour la vaccination contre la Covid a été tel que « le planning des créneaux disponibles le 1er mois a été complet en deux jours ».
Depuis la mi-janvier, trois cent injections du vaccin Pfizer ou Moderna sont pourtant prévues chaque semaine à l’Oppidum, en fonction des arrivages provenant du Centre hospitalier de Lons-Le-Saunier. Le maire Guy Saillard a souligné l’excellent travail accompli par Laurent Laithier, qui en quelques jours a planifié la mobilisation pour le centre de 40 personnes par semaine : un médecin (actif ou retraité), une infirmière préparant les doses, deux infirmières qui vaccinent, 3 secrétaires de la ville qui assurent l’accueil et l’enregistrement des seniors, 2 stagiaires qui assurent la prise de rendez-vous en mairie, des bénévoles (en autres de la Croix rouge) qui assurent l’accueil et l’accompagnement des personnes parfois à mobilité limitée, etc.
Selon Laurent Laithier, l’arrivée du vaccin Moderna (qui contient 10 doses par flacon) met de l’huile dans les rouages puisqu’il se conserve 30 jours au frigo au lieu de 5 pour le Pfizer ».
Le centre qui vaccine des seniors de tous les environs évite à ceux-ci de longs déplacements vers Lons ou Saint-Claude.